Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

NOXXON débute l'essai d'IIa de la phase NOX-A12 dans le millimètre rechuté

NOXXON Pharma a aujourd'hui annoncé la demande de règlement de la première cohorte de trois patients (MM) de myélome multiple dans un test clinique d'IIa de phase de son anti-CXCL12/SDF-1 (CXC ligand de chémokine 12/Factor-1 Cellule-Dérivé par stromal) Spiegelmer® NOX-A12. La signalisation CXCL12 a été montrée pour jouer un rôle majeur en pathophysiologie de millimètre, particulièrement dans l'interaction des cellules de millimètre avec le micro-environnement de moelle osseuse. En empêchant cette interaction NOX-A12 sensibilise les cellules cancéreuses à la chimiothérapie.

C'est le troisième essai d'IIa de phase que NOXXON a commencé cette année suivant NOX-E36 la phase IIa pour la demande de règlement de la néphropathie diabétique en juin et NOX-A12 la phase IIa pour la demande de règlement de la leucémie lymphocytaire chronique en juillet.

Le millimètre est un cancer hématologique ou de sang qui se développe dans la moelle osseuse en laquelle les cellules productrices d'anticorps normales transforment en myélome malin. L'accroissement des cellules cancéreuses dans la moelle osseuse bloque la production des globules sanguins et des anticorps normaux, et entraîne également les lésions qui affaiblissent l'os. Selon l'Institut national du cancer des USA (NCI), le millimètre est le deuxième cancer de sang courant aux Etats-Unis et représente approximativement un pour cent de tous les cancers.

Le multicentre de NOXXON, étude préliminaire et excessive sera conduit en Europe sur 28 patients rechutés de millimètre qui étaient tous précédemment traités pour leur cancer. Les patients recevront NOX-A12 en combination avec un traitement de fond de Velcade/bortezomib® et de dexaméthasone (VD). La demande de règlement de combinaison avec NOX-A12 et VD se produira dans 8 cycles de 21 jours, avec une période complémentaire d'un an. Chaque patient recevra jusqu'à trois doses différentes de NOX-A12 en tant qu'élément d'une titration personnalisée de dose. Le point final primaire d'efficacité de l'étude sera le taux de réponse général, qui comprend des patients présentant des réactions complètes et partielles au traitement. NOXXON s'attend à ce que les résultats intérimaires soient procurables d'ici fin 2012.

Bien que VD soit l'un des traitements déterminés le millimètre, là reste besoin significatif de traitement amélioré dans les patients rechutés. Les parutions récentes indiquent que le taux de réponse complet pour le traitement de VD de rechuter/de réfractaire millimètre est approximativement 17%.

NOX-A12 est de ce fait le seul agent anticancéreux dans le développement clinique actif qui neutralise CXCL12, ayant pour résultat une case complète de la signalisation CXCL12 par ses deux récepteurs, CXCR4 et CXCR7. Les agents de concurrence actuel dans les tests cliniques agissent au niveau des récepteurs et empêchent seulement CXCR4.

Basé sur l'information du NCI, l'Association du cancer américaine et la base de données de GLOBOCAN, NOXXON estime qu'il y a des patients d'approximativement 100.000 millimètres ayant besoin de la demande de règlement chaque année sur les marchés combinés de l'EU-5 (France, Allemagne, Italie, Espagne et Royaume-Uni), du Japon et des Etats-Unis.

Source:

NOXXON Pharma