Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

Les revenus nets du troisième trimestre 2012 de Teva augmentent 14% à $5,0 milliards

Industries pharmaceutiques Ltd (NYSE de Teva : Résultats rapportés de TEVA) aujourd'hui pour le quart fini le 30 septembre 2012.

Points culminants :

  • Revenus nets de $5,0 milliards, comparés à $4,3 milliards dans le troisième trimestre de 2011, une augmentation de 14%.
  • Accroissement organique de revenus nets de 1,3% comparé au troisième trimestre de 2011, et accroissement organique de 6% à l'exclusion de l'effet de la concurrence générique sur Provigil®.
  • Bénéfice de GAAP (perte) et EPS dilué par GAAP de $ (79) millions et de $ (0,09) comparé à $916 millions et $1,03, respectivement, dans le troisième trimestre de 2011. Le bénéfice de GAAP a été affecté principalement par deux frais significatifs : provision pour un imprévu de perte de $670 millions concernant le litige en instance de brevet et le handicap, en grande partie liés à la R&D de dans-procédé, de $481 millions.
  • Bénéfice d'exploitation Non-GAAP de $1,4 milliards, une augmentation de 6% comparé à $1,3 milliards du troisième trimestre de 2011. Bénéfice Non-GAAP de $1,1 milliards, intact comparé au troisième trimestre de 2011. Non-GAAP a dilué EPS de $1,28, une augmentation de 2% comparé à $1,25 du troisième trimestre de 2011.
  • Flux de liquidités des fonctionnements de $1 milliards, une augmentation de 117% comparé à $482 millions du troisième trimestre de 2011. Flux de liquidités libre de $577 millions comparés à $2 millions dans le troisième trimestre de 2011.
  • Ventes de Copaxone®, le principal traitement de sclérose en plaques aux États-Unis et mondial, grimpé 13% à $1,05 milliards comparés jusqu'à $928 millions dans le troisième trimestre de 2011.
  • U.S. revenus nets de médicaments génériques de $1,1 milliards, une augmentation de 24% comparé à $863 millions du troisième trimestre de 2011.
  • Les pleins revenus nets de l'année 2012 prévus pour être entre $20,1 et 20,7 milliards et non-GAAP ont dilué l'EPS pour être entre $5,32 - 5,38.

« Nous sommes heureux d'enregistrer des résultats solides d'opération pour le quart et d'attendre avec intérêt de clôturer l'année dans le guidage que nous avons fourni en mai, » M. indiqué Jeremy Levin, Président et Directeur Général de Teva. « De plus nous avons été également encouragés par des résultats du développement actuel de Copaxone® et de laquinimod et satisfaits par l'approbation de Synribo®. Cette réussite soutient notre engagement pour fournir les meilleures options thérapeutiques à la sclérose en plaques et d'autres patients mondiaux, »

Comptabilités par des géographies pour le troisième trimestre 2012

Les revenus nets aux Etats-Unis dans le troisième trimestre étaient $2,6 milliards (52% de comptabilités totales), une augmentation de 33% comparé au troisième trimestre de 2011, piloté par l'inclusion de Cephalon ainsi que les comptabilités intenses des médicaments marqués et génériques.

Les revenus nets en Europe dans le troisième trimestre étaient $1,4 milliards (28% de comptabilités totales), une augmentation de 1% comparé au troisième trimestre de 2011, ou de 13% en termes de monnaie locale. Les comptabilités en Europe ce quart bénéficié de l'inclusion des médicaments de Cephalon ainsi que les comptabilités plus intenses d'une partie de notre legs ont stigmatisé des médicaments, principalement Copaxone®, suivant le retour du mercatique et des droits de distribution. Cet accroissement était décalage par les effets négatifs de la devise étrangère (principalement l'euro), et dans une moindre mesure par des ventes génériques inférieures dues aux conditions et aux réformes macro-économiques actuelles de santé sur les marchés européens principaux qui ont augmenté la pénétration générique tout en abaissant des prix des médicaments génériques. Nous parvenons fortement notre stratégie et modèle commercial en Europe pour nous adapter à ces conditions.

Les revenus nets dans le reste du monde dans le troisième trimestre se sont montés à $1,0 milliards (20% de comptabilités totales), une diminution de 3% comparé au troisième trimestre de 2011. En termes de monnaie locale, les comptabilités de RANGÉE se sont développées de 1%. En plus des effets négatifs de devise étrangère, le léger déclin dans les comptabilités a résulté d'un plus faible rendement au Canada, qui a eu une année dernière quarte exceptionnellement élevée, partiellement compenser par accroissement solide et rentable prolongé de la Russie et de tout autre oriental - les pays européens, l'Amérique latine et l'Israël, ainsi que par l'inclusion de Cephalon.

Le dérivé de comptabilités raye pour le troisième trimestre 2012

Les revenus nets génériques de médicaments dans le troisième trimestre étaient $2,5 milliards (ventes y compris d'api de $195 millions), une augmentation de 1% comparé au troisième trimestre de 2011. Comptabilités génériques composées :

  • U.S. comptabilités de $1,1 milliards, une augmentation de 24% comparé au troisième trimestre de 2011. Les affaires de médicaments génériques des États-Unis prolongées sa tendance positive bénéficiant du lancement de neuf médicaments neufs ce quart, y compris des versions génériques de met®® d'Actos et d'Actoplus, ainsi qu'avantages prolongés de plusieurs lancements dans la première moitié de 2012, qui a compris plusieurs médicaments qui étaient ou l'exclusivité, semi-exclusivité ou sur les marchés limités de concurrence tels que les versions génériques de Lexapro® et de Provigil®.
  • Comptabilités européennes de $798 millions, une diminution de 13%, ou de 3% en termes de monnaie locale, comparés au troisième trimestre de 2011. Cette diminution a été provoquée principalement par des conditions et des réformes macro-économiques actuelles de santé sur les marchés européens principaux. Pour adresser ces conditions, nous réglons notre stratégie du marché en Europe pour concentrer plus sur l'accroissement rentable et viable plutôt que la part de marché. Ce réglage est réfléchi, par exemple, dans une approche plus sélectrice à la participation aux offres en Allemagne, qui a résulté en comptabilités inférieures des ventes tendres. La diminution ce quart réfléchit également le fait que les comptabilités au cours de la dernière année quarte comparable étaient élevées en raison du lancement d'une version générique de Lipitor® (atorvastatine) au R-U. La diminution était partiellement par l'inclusion des activités génériques de Cephalon en Europe.
  • RAMEZ les comptabilités de $620 millions, une diminution de 11%, ou de 8% en termes de monnaie locale, comparés au troisième trimestre de 2011. Nous avons eu la forte performance en Israël, en Russie, et tout autre oriental - les marchés européens, qui était décalage par une diminution des ventes de médicaments génériques au Canada, qui étaient exceptionnellement élevées dans le troisième trimestre de 2011, et avons été également influencés par des réformes gouvernement-imposées des prix et un petit déclin en part de marché ce quart.

Les revenus nets marqués de médicaments dans le troisième trimestre étaient $2,0 milliards, une augmentation de 38% comparé à $1,5 milliards du troisième trimestre de 2011. Marqué comptabilités composées :

  • U.S. comptabilités de $1,5 milliards, une augmentation de 35% comparé au troisième trimestre de 2011.
  • Comptabilités européennes de $376 millions, une augmentation de 55%, ou de 73% en termes de monnaie locale, comparés au troisième trimestre de 2011.
  • Comptabilités de RANGÉE de $177 millions, une augmentation de 34%, ou de 42% en termes de monnaie locale, comparés au troisième trimestre de 2011.

Les comptabilités marquées ont comporté 41% des comptabilités totales dans le quart, comparé à 34% dans le troisième trimestre de 2011.

L'augmentation des comptabilités marquées de médicaments du troisième trimestre de 2011 était principalement due à l'inclusion des médicaments de Cephalon (principalement Treanda® avec $160 millions, Nuvigil® avec $94 millions et Provigil®, avec $53 millions) et des ventes intenses des médicaments de legs de Teva, principalement Copaxone®.

Comptabilités globales enregistrées par Teva pour Copaxone®, le principal traitement de sclérose en plaques aux États-Unis et mondial, grimpé 13%, ou 15% en termes de monnaie locale, jusqu'à $1,05 milliards comparés à $928 millions dans le troisième trimestre de 2011. L'augmentation a principalement résulté du retour couronné de succès du mercatique et des droits de distribution en Europe et a augmenté des ventes sur des marchés de RANGÉE. Aux États-Unis, les ventes ont augmenté 3% à $775 millions, en raison d'une hausse du prix prise plus tôt cette année. Les ventes en dehors des États-Unis étaient $271 millions, une augmentation de 54% ou de 68% en termes de monnaie locale, comparée au troisième trimestre de 2011, principalement en raison du retour et des ventes exceptionnellement intenses en Russie.

Les comptabilités® d'Azilect enregistrées par Teva ont augmenté 8% à $77 millions, alors que les comptabilités globales de dans-marché augmentaient 6% à $103 millions, principalement en raison de l'exigence accrue aux États-Unis et l'Europe.

Les revenus nets d'OTC dans le quart étaient $252 millions, une augmentation de 38%, ou de 46% en termes de monnaie locale, comparés à $183 millions du troisième trimestre de 2011, principalement dû aux ventes des produits d'OTC aux États-Unis à la compagnie de Procter & Gamble, conformément à une convention de fabrication, qui a débuté dans le quatrième trimestre de 2011, et à l'accroissement des ventes en Amérique latine et Europe. Pendant le trimestre, notre co-entreprise, santé de PGT, a lancé la ligne de produits de Vicks® en Hongrie et la République Tchèque.

D'autres revenus nets dans le quart étaient $207 millions, en grande partie de la distribution des produits de tierce personne en Israël et en Hongrie, comparée à $222 millions dans le tiers de 2011.

Métrique principale pour le troisième trimestre 2012

Différences de taux de change entre ce quart et le troisième trimestre de 2011 réduit nos comptabilités par approximativement $202 millions, tout en ayant un choc positif moins important sur le bénéfice d'exploitation. Le choc sur des comptabilités a résulté principalement de l'affaiblissement de certaines monnaies (principalement la forint hongroise, l'euro, le shekel israélien et le rouble russe) relativement au dollar des États-Unis.

L'information Non-GAAP ce quart, nous avons eu les frais non-GAAP nets de $1,2 milliards, consistant principalement en provision pour l'imprévu de perte de $670 millions et handicaps de $481 millions, en grande partie liés à la R&D de dans-procédé. En conséquence, le bénéfice non-GAAP et le non-GAAP EPS pour le quart sont réglés pour exclure ces derniers et certains autres organes, comme suit :

  • Provision pour l'imprévu de perte dans une quantité de $670 millions liés au litige de contrefaçon de pantoprazole, à la lumière d'une ordonnance du tribunal récente dans un cas indépendant concernant une des défenses de contrefaçon de Teva, qui ont incité le management à changer ses vues concernant la probabilité. Cependant, Teva conteste toujours vigoureusement les demandes de dommages-intérêts ainsi que le verdict de fortune initial des demandeurs de l'infraction ;
  • Handicap de $481 millions, qui est un résultat de notre examen actuel de notre portefeuille de R&D, et en grande partie associé à la R&D de dans-procédé : obatoclax pour la demande de règlement du cancer de poumon de petite cellule, due à une décision pour la renvoyer à la phase préclinique du développement ; Facteur antitumoral de la nécrose CEP-37247 pour la demande de règlement du sciatique, parce que les premiers résultats des tests cliniques indiquent une probabilité inférieure de réussite ; et armodafinil (Nuvigil®) pour la demande de règlement du trouble bipolaire, après un lancement plus tôt que précédemment prévu d'une version générique ;
  • Amortissement comptable des biens incorporels achetés se montant à $299 millions dont $288 millions sont compris dans le coût de marchandises vendues et les autres $11 millions dans les frais de vente et de commercialisation ;
  • Coûts de $25 millions liés aux actions de réglementation, principalement à nos injectables et installations de santés animales ;
  • Règlements permissibles de $19 millions ;
  • Acquisitions, restructuration et d'autres avantages de $34 millions liés aux changements de la juste valeur de la considération à condition que, principalement sur l'obatoclax, partiellement compenser par des frais liés à l'acquisition de Cephalon ; et
  • Avantages fiscaux relatifs de $269 millions.

Teva croit que cela à l'exclusion de tels organes facilite la compréhension des investisseurs des affaires de la compagnie. Voyez les tables ci-jointes pour une réconciliation des résultats des États-Unis GAAP aux chiffres non-GAAP réglés.

Le bénéfice de GAAP (perte) et le GAAP EPS étaient $ (79) millions et $ (0,09) dans le quart comparé à $916 millions et $1,03, respectivement, dans le troisième trimestre de 2011.

Le bénéfice d'exploitation non-GAAP trimestriel était $1,4 milliards, vers le haut de 6% comparé au troisième trimestre de 2011. La perte opérationnelle trimestrielle de GAAP était $0,1 milliards comparés au revenu de $1,0 milliards dans le troisième trimestre de 2011.

La marge du bénéfice brut Non-GAAP était 58,6% dans le quart, comparé à 56,4% dans le troisième trimestre de 2011. Ceci réfléchit une cotisation accrue des ventes des médicaments marqués, principalement dues à l'intégration de Cephalon, et de ventes plus élevées de Copaxone®, partiellement compenser par des ventes plus élevées des médicaments avec les marges brutes inférieures, particulièrement en Europe. La marge de bénéfice brut de GAAP était 52,3% dans le quart, comparé à 51,7% dans le troisième trimestre de 2011.

Les dépenses nettes de recherches et (R&D) de développement dans le quart (à l'exclusion de l'achat de la R&D de dans-procédé) se sont montées à $319 millions, ou à 6,4% de comptabilités, comparé à $227 millions, ou à 5,2% de comptabilités dans le troisième trimestre de 2011. L'augmentation de la R&D dépensant réfléchit principalement l'inclusion de Cephalon. La R&D brute, avant le remboursement des tiers pour certains frais de R&D, s'est montée à approximativement $354 millions, ou à 7,1% de comptabilités.

Les dépenses de vente et de commercialisation (à l'exclusion de l'amortissement comptable des biens incorporels achetés) se sont montées à $903 millions, ou à 18,2% de comptabilités, dans le quart, comparé à $796 millions, ou à 18,3% de comptabilités dans le troisième trimestre de 2011. L'augmentation était principalement due à l'inclusion de Cephalon et au retour de Copaxone® en Europe, partiellement compenser par des différences de taux de change, et aux États-Unis, des paiements de droits inférieurs effectués sur les médicaments génériques.

Général et administratif (les dépenses de G&A) se sont montées à $292 millions dans le quart, ou à 5,9% de comptabilités, avec $112 millions, ou 2,6% de comptabilités, pour le troisième trimestre de 2011. L'augmentation était principalement due aux gains enregistrés dans le troisième trimestre de 2011 qui réduit nos frais dans ce quart, ainsi que frais plus élevés pendant le trimestre en cours dû à l'inclusion de Cephalon.

Les frais de financement se sont montés à $73 millions dans le quart, avec $67 millions dans le troisième trimestre de 2011. L'augmentation est principalement due à des frais plus de grand intérêt résultant de la créance complémentaire encourue relativement aux acquisitions de Cephalon et de Taiyo, partiellement compenser par des gains des variations de taux de change et activité de protection pendant le trimestre, avec des pertes dans le troisième trimestre de 2011.

La provision pour l'impôt non-GAAP pour le quart s'est élevée à $212 millions sur le revenu non-GAAP brut de $1,3 milliards. La provision pour l'impôt dans le troisième trimestre de 2011 était $119 millions sur le revenu brut de $1,2 milliards. Nous nous attendons à un taux d'imposition annuel légèrement plus élevé pour 2012 comparé au taux d'imposition annuel en 2011, principalement en raison du changement du mélange géographique et de produit suivant l'acquisition de Cephalon.

Le flux de liquidités des fonctionnements pendant le trimestre était approximativement $1,0 milliards, comparé à $482 millions dans le troisième trimestre de 2011, une augmentation de 117%. Le flux de liquidités libre, à l'exclusion des dépenses de capital net et des participations était $577 millions, une augmentation significative comparée à $2 millions dans le troisième trimestre de 2011, quand le flux de liquidités était exceptionnellement bas dû à plusieurs événements à application unique. L'argent liquide et les titres négociables se sont le 30 septembre 2012 élevés à $2,0 milliards.

Pendant le trimestre, il n'y avait aucun rachat de part. Depuis début 2012, Teva a racheté 15,4 millions de parts pour approximativement $667 millions en tant qu'élément d'un régime de rachat de la part $3,0 milliards autorisé en décembre 2011. En raison des rachats, le compte entièrement dilué de part au le 30 septembre 2012, était réduit par approximativement 10 millions de parts depuis le 31 décembre 2011.

Pour le troisième trimestre de 2012, le compte de part de moyenne pondérée pour le calcul entièrement dilué de bénéfices par action était 869 millions sur une base de GAAP et 870 millions sur une base non-GAAP. Au le 30 septembre 2012, le compte de part pour prévoir la capitalisation boursière de Teva était approximativement 868 millions.

Les capitaux propres totaux au le 30 septembre 2012, étaient $23,1 milliards, une augmentation de $0,2 milliards comparés à $22,9 milliards au le 30 juin 2012. L'augmentation des capitaux propres totaux est principalement un résultat des réglages de traduction de monnaie, partiellement compenser par la participation avouée et la perte nette de GAAP de $79 millions.

Participation

Le conseil d'administration, à son se réunir le 30 octobre 2012, a déclaré un dividende en numéraire pour le troisième trimestre de 2012 de NIS 1,00 (approximativement 25,7 cents selon le taux de change le 30 octobre 2012) selon la part.

La date de clôture des registres sera le 15 novembre 2012, et la date de paiement sera le 3 décembre 2012. L'impôt sera retenu à un taux de 20,7%.

Source:

Teva Pharmaceutical Industries Ltd.