Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

La Cellule Medica soigne le premier patient pédiatrique ASPIRENT dedans Essai

La Cellule Medica a aujourd'hui annoncé la demande de règlement du premier patient dans l'Essai d'ASPIRER, une étude clinique de la Phase I/II de stade précoce vérifiant la sécurité et l'efficacité des ADV de Cytovir TM pour la demande de règlement des infections d'adénovirus dans les patients pédiatriques immunodéprimés après greffe de moelle osseuse.

L'Essai d'ASPIRER représente un projet de collaboration de R&D parmi la Cellule Medica, l'Institut d'UCL des Santés de l'Enfant et l'Hôpital Grand de Rue d'Ormond pour des Enfants. Le projet est financé en partie par une concession du Conseil de Stratégie Technologique, l'agence de l'innovation du R-U.

L'ADV de Cytovir est en cours de développement comme voie neuve de traiter des infections d'adénovirus dans les patients pédiatriques après greffe de cellule souche hématopoïétique d'allogénique (moelle osseuse). Ces patients sont profondément immunodéprimés pendant une période de trois à six mois après la procédure et pour cette raison hautement vulnérables aux graves infections. Dans les groupes pédiatriques de certain risque après greffe de moelle osseuse, il y a un risque de mortalité jusqu'à de 30% pour des patients développant des infections d'adénovirus. Aucun médicament n'est actuel approuvé pour la demande de règlement des infections d'adénovirus dans ce groupe patient.

L'ADV de Cytovir est composé des cellules naturelles de Lymphocyte T (cellules de T) qui expliquent des fonctionnements de réaction immunitaire une fois exposées aux antigènes d'adénovirus. L'Essai d'ASPIRER l'explorera si des cellules de T adénovirus-particulières peuvent être infusées dans les patients pédiatriques pour reconstituer l'immunité immédiate et durable contre le virus, évitant ainsi potentiellement les coûts, l'hospitalisation et la mortalité médicaux associés avec des infections d'adénovirus dans ce groupe patient.

On s'attend à ce que l'Essai d'ASPIRER comprendra jusqu'à 15 patients et remplisse début 2015. Le Chercheur En Chef est M. Waseem Qasim de l'Institut d'UCL des Santés de l'Enfant.

Étendre le pipeline des traitements À cellule T patient-particuliers pour la reconstitution immunisée

L'ADV de Cytovir est une extension des produits À cellule T de Medica de Cellules étant vérifiés pour des infections dans les patients après greffe de moelle osseuse. Le produit du plomb de Medica de Cellules, Cytovir CMV, actuel est testé dans deux études randomisées contrôlées en travers de 15 centres de greffe au R-U.

Gregg Sando, PRÉSIDENT de Cellule Medica, a commenté : « L'Essai d'ASPIRER initie le développement clinique des ADV de Cytovir dans les patients pédiatriques après greffe de moelle osseuse. Avec Cytovir CMV, nous développons la demande de règlement d'adénovirus pour augmenter nos solutions de thérapie cellulaire pour inclure deux des viraux infection les plus importants dans les patients après greffe de moelle osseuse. Le partenariat clinique de recherches avec l'Institut d'UCL des Santés de l'Enfant et de l'Hôpital Grand de Rue d'Ormond a été très productif en nous permettant de recenser un groupe à haut risque de patients pédiatriques qui pourraient gagner l'avantage particulier d'un traitement antiviral pertinent et non-toxique. Le support du Conseil de Stratégie Technologique était instrumental pour fournir la plate-forme pour cette collaboration réussie. »

Cellule Medica de SOURCE