Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

L'étude propose la demande de règlement nouvelle pour la narcolepsie

La neurologie de bistouri, un tourillon prestigieux dans son domaine, publie dans sa dernière édition, un article intitulé « Pitolisant contre le placebo et le modafinil dans les patients présentant la narcolepsie : une étude randomisée en double aveugle » a écrit par Y. Dauvilliers et d'autres du groupe de travail de l'HARMONIE I qui propose une demande de règlement nouvelle pour cette maladie orpheline. Elle est accompagnée d'un commentaire intitulé « un besoin de demandes de règlement neuves dans la narcolepsie ».

La narcolepsie est un trouble de neutralisation rare principalement caractérisé par la somnolence de jour excessive (EDS) et la cataplexie, une perte subite de son musculaire suivant des émotions variées. Les demandes de règlement actuelles comportent des psychostimulants, comme le modafinil ou les composés comme une amphétamine, pour lutter l'EDS et l'oxybate ou les antidépresseurs de sodium contre des crises de cataplexie. Cependant ces demandes de règlement ne sont pas entièrement satisfaisantes en termes d'efficacité, tolérance ou gestion.

Pitolisant est le premier representant d'une classe de médicaments neuve à introduire dans les cliniques, les antagonistes de l'histamine H3-receptor ; il a été conçu dans 3 laboratoires scolaires européens et développé par Bioprojet, une petite société pharmaceutique française indépendante.

L'essai de l'HARMONIE I a comporté 95 patients de narcoleptic souffrant de l'EDS sévère, parmi lequel ceux traités pendant 2 mois avec pitolisant, une fois par jour oralement, l'importante amélioration montrée au-dessus du placebo sur l'EDS auto-rapporté et laboratoire-évalué ainsi que sur la fréquence de la cataplexie attaque, c.-à-d. les deux sympt40mes principaux de la narcolepsie. Considérant que les résultats pitolisant sur l'EDS n'ont pas différé de manière significative de ceux deux fois par jour du modafinil, un comparateur actuel utilisé, il était bien toléré avec le modafinil et n'a pas montré n'importe quelle manifestation d'associé potentiel de dépendance à l'utilisation des psychostimulants particuliers du type d'amphétamine.

Si ces découvertes sont justifiées dedans davantage, actuel actuel, études, pitolisant pourrait offrir une option neuve de demande de règlement pour des patients présentant la narcolepsie.

Source:

Bioprojet