Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

L'adhérence a complété dans l'étude d'IIb de phase de P2B001 de Pharma deux b pour la demande de règlement de maladie de Parkinson

Pharma deux B a annoncé aujourd'hui que l'adhérence a été complétée dans l'étude d'IIb de la phase de la compagnie de P2B001 pour la demande de règlement de la maladie de Parkinson de stade précoce. Cent quarante-neuf patients se sont inscrits dans l'étude entreprise à 29 sites cliniques dans l'ensemble des USA et de l'Israël. Les résultats de l'enquête, une phase 2b, multicentre de Douze-semaine, étude randomisée, en double aveugle, Controlée par le placebo, parallèle de groupe, pour déterminer la sécurité, tolérabilité et efficacité de deux doses de P2B001 une fois quotidien dans les sujets avec la première maladie de Parkinson, sont anticipés en quelques mois.

Sept à dix millions de personnes environ mondiaux vivent avec la maladie de Parkinson (PD), une affection dégénérative du système nerveux central. Les sympt40mes comprennent : tremblements, mouvement ralenti (ralentissement psychomoteur), muscles rigides, position et reste nui, perte de mouvements automatiques, modifications de la parole et modifications d'écriture.

La demande de règlement actuelle d'étalon-or pour le palladium est Levodopa, mais l'utilisation à long terme exige les augmentations de dose qui aboutissent aux effets secondaires sévères au fil du temps comprenant la dyskinésie (mouvement excessif) et hors des périodes (heures de moment où le patient souffre d'une diminution débilitante de mobilité). Pour retarder cette situation, les médecins prescrivent souvent des médicaments plus doux au premier stade de la maladie. Bien que sûr, donné dans des doses inférieures, ces médicaments ne sont pas aussi efficaces que Levodopa. D'ailleurs, ils exigent aussi les augmentations de dose au fil du temps, qui ont également comme conséquence des effets secondaires non désirés.

« Pharma deux P2B001 du b combine synergiquement deux médicaments de non-Levodopa déjà individuellement reconnus pour la demande de règlement des stades précoces de la maladie de Parkinson, dans un profil adapté et supporté de desserrage. Donné en tant que monothérapies inférieures de dose, l'effet de ces médicaments est limité. Cependant, nos études précliniques indiquent qu'en raison de leur synergie intense, une combinaison inférieure de dose de ces deux médicaments mène à un effet thérapeutique significatif, qui est encore amélioré quand ces médicaments sont administrés dans un profil adapté de desserrage leur permettant de fonctionner en tandem pendant un laps de temps étendu. Nos observations indiquent également que le profil de sécurité apparaissant est très positif. Nous espérons reconfirmer ces évaluations dans les mois à venir avec les résultats finaux de l'étude actuelle d'IIb de phase, » a dit M. Nurit Livnah de Président de Pharma deux B.

Le « recensement des solutions améliorées pour le palladium est un intérêt important de l'industrie pharmaceutique et du corps médical. Nous faisons notre partie pour répondre à ce clair et le besoin imprévisible, » a dit le président du conseil d'administration de M. Ehud Marom de Pharma deux B. « Assumer l'étude d'IIb de phase fournit des caractéristiques positives, nous planification pour commencer immédiatement le test clinique de la phase III de P2B001, et, suivant les 505 (b) (2) voie, pour porter ce traitement important pour lancer sur le marché dès que possible. C'est notre objectif. »

Source:

Pharma Two B