Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

Résultats des essais cliniques prometteurs pour des vaccins d'ebola

Par BSC de basse de Kate

Les découvertes intérimaires d'un test clinique (RÉGNEZ) dans lequel deux vaccins expérimentaux d'Ebola étaient donnés à plus de 600 personnes au Libéria indiquent que les vaccins sont sûrs pour l'usage chez l'homme. Basé sur ces résultats positifs, les vaccins peuvent continuer dans la prochaine étape de l'évaluation clinique ; un parrainé d'essai de la phase 3 par l'institut national de l'allergie et des maladies infectieuses (NIAID), une partie des instituts de la santé nationaux.

Des volontaires participant à l'essai de PRÉDOMINANCE, ont été fait au hasard affectés pour recevoir une injection unique du vaccin de cAd3-EBOZ, du vaccin de VSV-ZEBOV, ou d'une injection saline (de placebo). Ni les volontaires ni le personnel d'essai n'ont su quels volontaires recevaient le vaccin et ce qui recevaient le placebo afin d'éviter le potentiel pour la polarisation dans les résultats. Un essai si randomisé, en double aveugle, controlé par le placebo est considéré le « étalon-or » dans la recherche clinique. Des évaluations de l'efficacité et de la sécurité et l'efficacité de chaque demande de règlement ont été effectuées régulièrement dans tous les volontaires. Bien que l'essai n'ait pas encore complété, les résultats intérimaires prouvent que les deux vaccins semblent être sûrs et justifier davantage de contrôle.

Vaccin d 

Anthony S. Fauci, directeur de NIAID a commenté :

Nous sommes reconnaissants aux gens libériens qui ont offert pour ce test clinique important et encouragé par les résultats d'étude vus avec les deux candidats d'investigation de vaccin d'Ebola. Maintenant nous devons déménager vers l'avant pour adapter et augmenter l'étude de sorte qu'éventuel nous puissions déterminer si ces vaccins expérimentaux peuvent se protéger contre la maladie virale de virus Ebola et pour cette raison pour être employés dans de futures manifestations d'Ebola.

Davantage d'adhérence dans l'actuel RÈGNENT étude à l'hôpital de rachat à Monrovia, Libéria est proposée pour continuer jusqu'à fin avril. Une fois que c'est complet, l'étude fournira des caractéristiques d'approximativement 1.500 personnes. Tous les volontaires dans l'étude seront surveillés pendant au moins une année. Cette revue comprendra des prises de sang pour vérifier que les réactions immunitaires au bout vaccinique bien après la vaccination. On l'anticipe que l'essai sera complété en juin 2016.

Les chercheurs planification alors pour inscrire 27.000 personnes au Libéria qui sont en danger d'infection d'Ebola dans un essai de la phase 3. Afin de confirmer que le vaccin empêche effectivement des gens de contracter Ebola, ils doivent être susceptibles d'entrer en contact avec le virus. Cependant, il y a seulement eu seulement un cas confirmé neuf d'infection d'Ebola au Libéria depuis février. Il est pour cette raison possible que le recrutement dans cet essai puisse être étendu pour comprendre des gens d'autres pays d'Afrique occidentale pour s'assurer que l'efficacité du vaccin est correctement vérifiée.

Une autre étude des survivants d'Ebola planification également pour définir et comprendre mieux l'histoire naturelle et les séquelles de la maladie virale de virus Ebola. L'adhérence dans cette étude peut bientôt commencer à quatre sites à Monrovia, au Libéria et aux Etats-Unis, à condition de l'autorisation réglementaire.

Source:

National Institute of Allergy and Infectious Diseases press release, 26 March 2015. Available at http://www.niaid.nih.gov/news/newsreleases/2015/Pages/PREVAILphase2.aspx

Kate Bass

Written by

Kate Bass

Kate graduated from the University of Newcastle upon Tyne with a biochemistry B.Sc. degree. She also has a natural flair for writing and enthusiasm for scientific communication, which made medical writing an obvious career choice. In her spare time, Kate enjoys walking in the hills with friends and travelling to learn more about different cultures around the world.

Citations

Please use one of the following formats to cite this article in your essay, paper or report:

  • APA

    Bass, Kate. (2019, June 20). Résultats des essais cliniques prometteurs pour des vaccins d'ebola. News-Medical. Retrieved on October 25, 2020 from https://www.news-medical.net/news/20150327/Promising-clinical-trial-results-for-ebola-vaccines.aspx.

  • MLA

    Bass, Kate. "Résultats des essais cliniques prometteurs pour des vaccins d'ebola". News-Medical. 25 October 2020. <https://www.news-medical.net/news/20150327/Promising-clinical-trial-results-for-ebola-vaccines.aspx>.

  • Chicago

    Bass, Kate. "Résultats des essais cliniques prometteurs pour des vaccins d'ebola". News-Medical. https://www.news-medical.net/news/20150327/Promising-clinical-trial-results-for-ebola-vaccines.aspx. (accessed October 25, 2020).

  • Harvard

    Bass, Kate. 2019. Résultats des essais cliniques prometteurs pour des vaccins d'ebola. News-Medical, viewed 25 October 2020, https://www.news-medical.net/news/20150327/Promising-clinical-trial-results-for-ebola-vaccines.aspx.