Comptabilité de Q1 FY16 de biocapteurs la' ramène US$67.0M comparé à US$80.2M dans Q1 FY15

Biocapteurs groupe international, Ltd (« biocapteurs » ou la « compagnie », Bloomberg : GRAND SP ; Reuters : BIOS.SI ; SGX : B20), un révélateur, un constructeur et un marchand des matériels médicaux novateurs, ont aujourd'hui annoncé des bilans financiers pour son premier trimestre fiscal fini le 30 juin 2015 (« Q1 FY16 »).

Points culminants et développements récents de quart :

  • Biocapteurs prolongés pour accomplir le progrès important en améliorant sa structure de coût, pilotée par les dépenses opérationnelles inférieures et l'amélioration de fonctionnement. Le bénéfice d'exploitation a monté 21% annuel (« y-o-y ») et 11% trimestriel (« q-o-q »). À l'exclusion de la comptabilité de qualification et de redevance, le bénéfice d'exploitation y-o-y plus que doublé et également a monté 7% au cours du trimestre précédent.
  • Les dépenses opérationnelles totales étaient US$11.9 million plus bas qu'il y a une année, représentant une goutte de 27%. Les dépenses opérationnelles totales comme pourcentage de comptabilité de produit étaient 54%, vers le bas de manière significative de 63% pendant la même période l'année dernière.
  • La comptabilité totale était US$67.0 million, comparé à US$80.2 million dans le premier trimestre de l'exercice 2015 (« Q1 FY15 »), principalement dû au choc négatif de FX. La comptabilité de qualification et de redevance a également baissé comparé il y a à une année. Sur une base continuelle de monnaie, la comptabilité de produit était vers le bas par un pourcentage d'inférieur-unique-chiffre y-o-y.
  • La marge brute de comptabilité de produit était 74%, comparée à 71% dans Q1 FY15 et Q4 FY15. Cette amélioration de marge brute a été principalement pilotée par une marge brute plus élevée de DES par un procédé de production intégré plus vertical.
  • L'équivalent d'argent liquide et d'argent liquide a augmenté par US$18.2 million du trimestre précédent.
  • Plus récent, les CHEFS LIBÈRENT le test clinique ont fini sa phase complémentaire avec des résultats programmés à présenter à la conférence cardiovasculaire de thérapeutique (TCT) de Transcatheter en octobre 2015. Les CHEFS LIBRES est une étude double-aveuglée comparant une armature intra-artérielle active sans polymère (BioFreedom) et une armature intra-artérielle nue en métal (gazelle) dans les patients au haut risque de la purge à seulement un mois de double traitement antiplaquette.
  • BMX-J a reçu l'autorisation réglementaire au Japon. BMX-J est une version OEM de l'armature intra-artérielle de médicament-élution de Nobori (DES) prévue être introduit et commercialisé au Japon par la compagnie plus tard cet exercice.

« Compatible avec la tendance au cours des derniers trimestres, nous avons expliqué une amélioration signicative de notre bénéfice d'exploitation dans Q1 FY16. À l'exclusion du revenu de licence, notre comparé l'année dernière plus que doublé de bénéfice d'exploitation à la même période, en raison de l'exécution de nos initiatives de réduction des coûts. De plus, nous avons réalisé une marge brute plus élevée ainsi que le flux de liquidités de fonctionnement intense, » a commenté M. Jose Calle du Président des biocapteurs. « Quant à notre haut-line, revenu de licence inférieur et vents contraires de monnaie prolongés pour peser sur nos résultats. La stratégie de retournement mise en place depuis le troisième trimestre de l'année dernière se dessine graduellement et fournit des résultats. Sur le front clinique, notre essai gratuit des CHEFS a complété tous les patients complémentaires selon les la prévisions et est sur la piste pour présenter les résultats au CTT en octobre. J'attends avec intérêt de voir les résultats pendant la conférence. Je suis également très heureux de voir que BMX-J est devenu approuvé puisque c'est une étape importante pour notre stratégie au Japon. »

Résumé de rendement pour Q1 FY16

Pour la comptabilité totale rapportée de Q1 FY16, de biocapteurs d'US$67.0 million, comparée à US$80.2 million dans Q1 FY15, principalement en raison de choc de devises étrangères défavorable et de comptabilité inférieure de qualification et de redevance.

La comptabilité de produit d'US$60.5 million a diminué l'année dernière 14% par rapport au même quart. La réduction de comptabilité de produit était en grande partie un résultat de choc défavorable de monnaie. Sur une base continuelle de monnaie, notre comptabilité de produit était en bas de 3% par rapport au même quart l'année dernière. En plus du choc de monnaie, le déclin était en grande partie imputable à la comptabilité cardiaque inférieure de diagnose résultant de quelques délais d'installation par des hôpitaux pour nos produits de D-SPECT.

La comptabilité de qualification et de redevance pour Q1 FY16 était US$6.5 million, représentant une diminution de 33% d'US$9.7 million du même quart l'année dernière.

La marge brute sur des ventes de produits totales s'est améliorée à 74% pour le quart avec 71% pour Q1 FY15. Ce changement de marge brute réfléchit une marge brute plus élevée de DES par un procédé de production plus verticalement intégré.

Les frais de gestion totaux comme pourcentage de comptabilité de produit pour le quart étaient 54%, qui est une amélioration intense comparée à 63% dans le même quart l'année dernière.

En détail, frais des ventes et marketing du quart (les « S&M ») étaient US$20.3 million ; (« G&A ») les frais généraux et administratifs étaient US$7.8 million ; et frais de la recherche et développement (« R&D »), que les coûts inclus pour le développement et contrôle de produit nouveau, tests cliniques, brevets inscription et autorisation réglementaire, étaient US$4.6 million. Tous les frais étaient inférieurs les deux dans leurs montants absolus du dollar et comme pourcentage de comptabilité de produit y-o-y.

Le bénéfice opérationnel pour Q1 FY16 était US$18.3 million, une augmentation de 21% d'US$15.1 million de Q1 FY15 et une augmentation de 11% de Q4 FY15. À l'exclusion du revenu de licence, le bénéfice d'exploitation de produit dans Q1 FY16 était US$11.8 million, vers le haut de 120% y-o-y et de q-o-q de 7%.

Le bénéfice net de l'exercice pour Q1 FY16 était US$9.5 million. Avant les organes exceptionnels, les bénéfices par action fondamentaux et dilués (« EPS fondamental » et « EPS dilué » respectivement) étaient les deux 0,61 cents d'USA. C'est comparé au bénéfice net de l'exercice US$9.9 million, ou à l'EPS fondamental et dilué de 0,58 cents d'USA pour Q1 FY15. Après les organes exceptionnels, Q1 EPS fondamental et dilué de FY16 étaient les deux 0,56 cents d'USA, comparés aux cents de Q1 FY15 0,58 USA.

Les liquidités à la fin de Q1 FY16 étaient US$536.5 million. C'était une augmentation de la fin de Q4 FY15 US$518.3 million.

Outlook pour FY16

La compagnie met à jour ses perspectives pendant l'exercice finissant le 31 mars 2016 (« FY16 ») données pendant son dernier desserrage de salaire pour Q4 FY15. Le management vise toujours à travailler vers la croissance du revenu au-dessus de FY15, bien qu'il continue à s'attendre à la concurrence sur le marché, évaluant la pression, et le choc défavorable de monnaie de rester comme vents contraires. De plus, le revenu de qualification de l'associé, Terumo, a pu continuer à diminuer. On s'attend à ce que la croissance du revenu soit en grande partie pilotée par des ventes par BioFreedom™ et le segment diagnostique cardiaque ainsi que davantage d'extension au Japon avec l'introduction du DES de BMX-J.

« Pensant à l'avenir, nous visons toujours pour réaliser la croissance du revenu pendant cet exercice, en dépit du début lent anticipé à FY16 dû à la comptabilité inférieure de qualification et de redevance et au choc de devises étrangères défavorable. Notre accroissement de bénéfice d'exploitation de trois quarts antérieurs a expliqué que nous nous dirigeons dans le bon sens. Nous continuerons à travailler vers améliorer notre rendement et productivité de fonctionnement, » M. commenté Calle sur les perspectives pour la compagnie. « Plus à long terme, nos stratégies demeurent pour continuer à améliorer la compétitivité et à augmenter la part de marché sur les marchés cardiovasculaires globaux, tout en également recherchant des entreprises neuves d'accroissement et d'autres opportunités attrayantes. Nous sommes confiants que nous soyons sur le bon chemin pour élever davantage des biocapteurs pour devenir des plus grands, organisme international plus diversifié et plus rentable dans le domaine de matériel médical. »

L'information de conférence téléphonique

Le management des biocapteurs hébergera une conférence téléphonique d'analyste à 18h (temps de Singapour) lundi, le 3 août 2015 pour discuter les bilans financiers et pour fournir une mise à jour sur le progrès de la compagnie.

Source:

Biosensors International Group, Ltd.