L'étude Neuve évalue des voies d'améliorer des conversations de planification de soins pour les Canadiens agés fragiles

La Recherche a affiché que la plupart des patients agés fragiles veulent mettre à jour la qualité de vie plutôt que la prolongent, mais l'utilisation des technologies de durée de vie-support invasives dans cette population avait augmenté.

Une étude $2,7 millions nationale neuve vise à réduire l'écart entre les soins que les Canadiens agés fragiles veulent et les soins qu'ils reçoivent en évaluant des voies d'améliorer des conversations de planification de soins entre les patients, les familles et les professionnels de santé.

Les « Canadiens, particulièrement les personnes âgées fragiles, devraient recevoir les soins personne-centrés qui sont basés sur leurs objectifs et valeurs, » dit M. John You, un professeur agrégé de médicament à l'École de Médecine de Michael G. DeGroote à l'Université de McMaster et à un interniste aux Sciences de Santé de Hamilton.

« Malheureusement ce n'est pas la réalité actuelle. On reçoivent les demandes de règlement non désirées qui peuvent avoir une incidence négative sur elles et leurs familles. »

Il a ajouté que la première recherche a prouvé que les commandes prescrites pour des demandes de règlement de durée de vie-support seulement ont apparié les préférences des patients hospitalisés sérieusement mauvais 30 pour cent du temps.

Vous est le plomb de projet du projet de recherche de trois ans neuf qui engagera les personnes âgées, les familles, les directeurs de stage, et les organismes de santé mettre en application et évaluer une suite d'outils à la planification de soins d'avancement du soutènement, à un procédé pour se réfléchir en circuit et aux souhaits de communication pour la future santé. Ces outils comprennent des vidéos, des cahiers, des sites Web interactifs, et des guides de conversation, qui peuvent supporter une meilleures transmission et prise de décision au sujet des soins, en particulier pour ceux qui peuvent plus ne communiquer leurs souhaits.

La Planification Anticipée de Amélioration de Soins pour l'étude Agée Fragile de Canadiens est conduite dans plusieurs configurations de santé en travers du Canada, rassemblant une équipe de 32 chercheurs de 16 universités, de cinq collaborateurs internationaux et de 42 organismes d'associé. L'étude sera entreprise dans l'hôpital, le premier soins et les configurations à long terme de soins.

L'étude est financée par le Réseau par Canadien de Faiblesse et supportée par Gouvernement du Canada par des Réseaux des Centres D'excellence le programme.

Vous parle de la délivrance à la Société Internationale de la Planification de Soins et de la conférence Anticipées de Soins de Fin de Vie, étant retenu cette semaine (6-9 septembre) dans Banff, Alberta.

Vous dit que la planification de soins à l'avance est un élément indispensable de santé pour ce groupe vulnérable. « La planification Anticipée de soins peut avoir un impact important sur l'expérience patiente et l'expérience de famille, » il dit. « Ils méritent de faire entendre leurs voix. »

Source : http://www.mcmaster.ca/