Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

L'étude indique un risque réduit d'eczéma adolescent dans les bébés allaités

Une étude neuve, publiée dans le tourillon de la pédiatrie d'American Medical Association (JAMA), indique que les bébés dont les mères ont été offertes le support à allaiter complet pendant une période prolongée de la naissance ont un 54% peu de risque d'eczéma à l'âge de 16.

Crédit : Photos de lumen/Shutterstock.com

L'étude, aboutie par des chercheurs à partir de l'université de Bristol, College Londres d'université de McGill, d'Université de Harvard, et de Roi, a vérifié plus de 13.000 adolescents biélorusses impliqués dans la promotion de l'essai d'intervention d'allaitement maternel (PROBIT) et a recensé une diminution de 54% des cas d'eczéma parmi les adolescents dont les mères ont été offertes le support à allaiter exclusivement.

L'eczéma est une condition qui rend la peau rouge, endolorie, sèche, irritante, et fissuré. Environ, un dans dix adultes et un dans cinq enfants dans les pays développés ont été affectés par l'eczéma.

M. Carsten Flohr, auteur important de l'étude indiquée : « L'OMS recommande entre quatre et six mois d'allaitement maternel exclusif de faciliter la prévention de l'allergie et des maladies associées. Nos découvertes ajoutent le nouveau grammage à l'importance des campagnes comme l'initiative Qui respecte les bébés d'hôpital (BFHI), qui aborde des régimes inférieurs d'allaiter mondial. »

Un total de 17.046 mères et leurs bébés nouveau-nés étaient impliqués dans l'étude de PROBIT entre juin 1996 et décembre 1997. La moitié des cliniques pédiatriques et des hôpitaux de maternité impliqués dans l'étude a offert le support supplémentaire modélisé sur les suggestions du BFHI et de l'OMS du Fonds des Nations Unies pour l'enfance, Alors que l'autre moitié continuait leurs pratiques régulières.

Le R-U a un des régimes d'allaitement au sein les plus inférieurs dans le monde. Seulement 34% (un dans trois) des bébés nés au R-U ont été offerts le lait de sein, avec 71% en Norvège et 49% aux USA. Seulement 1% des bébés R-U-nés sont complet allaités à six mois.

Il n'y avait aucune réduction du risque d'asthme avec 1,5% symptôme d'asthme d'enregistrement de groupe d'intervention du 108/7064) (avec 1,7% (110/6493) au groupe témoin, alors que l'étude indiquait que l'intervention de promotion d'allaitement maternel a offert la protection contre l'eczéma.