IVF, grossesses d'ICSI mènent au risque accru des anomalies cardiaques congénitales dans les nouveaux-nés

Une analyse neuve des études publiées a trouvé un risque accru de 45% des anomalies cardiaques congénitales dans les nouveaux-nés quand les femmes deviennent enceintes par l'intermédiaire de la fécondation in vitro (IVF)/d'injection intracytoplasmique de spermatozoïde (ICSI) que par la conception spontanée. L'Ultrason dans l'analyse d'Obstétrique et Gynécologie a compris 8 études avec 25.856 enfants obtenus à partir des techniques d'IVF et 287.995 enfants ont spontanément conçu et un total de 2289 anomalies cardiaques congénitales.

Des Anomalies cardiaques congénitales ont été trouvées dans 1,30% et 0,68% dans l'IVF/ICSI et les groupes spontanés de conception, respectivement.

« Nous croyons que les grossesses d'IVF/ICSI présentent un risque accru de CHDs par suite du dysfonctionnement placentaire précoce ; cependant cette hypothèse devrait être expliquée dans de futures études. Nous recommandons l'échocardiographie foetale dans toutes les grossesses d'IVF/ICSI, » a dit M. Paolo Cavoretto d'auteur important, de l'Hôpital d'IRCCS San Raffaele, à Milan, l'Italie.

Source : http://newsroom.wiley.com/press-release/wiley-research-headlines/vitro-fertilization-linked-increased-risk-congenital-heart-de