Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

Les scientifiques développent l'analyse nouvelle pour étudier des causes déterminantes moléculaires de bronchoconstriction/de dilatation

Utilisant l'analyse en temps réel de cellules de xCELLigence (RTCA) les scientifiques chez Genentech ont développé une analyse robotisée et élevée de débit pour étudier les causes déterminantes moléculaires de la bronchoconstriction/de dilatation

La contraction et la relaxation des cellules musculaires lisses et des fibroblastes dans les voies aériennes bronchiques affecte spectaculaire le flux d'air, et pouvoir moduler ces procédés est critique pour traiter l'asthme et les réactions allergiques.  La citation que l'analyse traditionnelle pour la contraction cellulaire de surveillance n'est ni précise ni reproductible et est laborieuse, exigeant « des opérations manuelles multiples et temps expérimental étendu (souvent plusieurs jours), » le Jianyong Wang et les collègues chez Genentech ont juste décrit une analyse d'inauguration de remontage utilisant la technologie du xCELLigence RTCA.  Fournissant des caractéristiques en temps réel et exiger juste de quelques heures de compléter, de puissances robotisées de cette de gains considérables approche dans la sensibilité et de reproductibilité avec un flux de travail spectaculaire simplifié. Collectivement, on s'attend à ce que ces améliorations accélèrent la découverte et l'optimisation des traitements de l'asthme neufs.

Affectant approximativement 8% de la population des USA et coûtant plus de $50 milliards par an, l'asthme est caractérisé par l'inflammation chronique des voies aériennes bronchiques.  Ceci fait devenir les cellules musculaires lisses (BSMCs) bronchiques et les fibroblastes de poumon hyper-contractiles, menant au flux d'air réduit.  Afin d'étudier la contractilité des cellules musculaires lisses et des fibroblastes, ces cellules ont été traditionnellement incluses dans une modification 3D de collagène polymérisé en dessous d'un puits de plaque de microtitre.  Sur la demande de règlement avec un agoniste de contraction, les cellules incluses rétrécissent dans la taille et entraînent de ce fait une réduction du diamètre/de surface du disque gélatineux, qui peut alors être mesuré manuellement avec une grille de tabulation ou avec le logiciel d'analyse d'image.  Sans compter qu'être de main-d'oeuvre et exiger un grand nombre de cellules, cette analyse de contraction de gel est chargée des défis techniques qui rendent des résultats peu fiables.  Wang et collègues ont conjecturé que les choix de biocapteur de l'instrument du xCELLigence RTCA pourraient fournir des moyens plus faciles et plus simples de surveiller la contraction cellulaire.  C'est en effet le cas.  Comme décrit dans l'édition la plus neuve du tourillon des méthodes pharmacologiques et toxicologiques, après BSMCs de injection ou fibroblastes de poumon dans les plaques de microtitre spécialisées de xCELLigence, les biocapteurs ont enregistré des phases distinctes de pièce d'assemblage et de prolifération.  Lors de l'ajout des agonistes de contraction le signe de biocapteur a manifesté une diminution rapide du signe qui est revenu à la ligne zéro après environ deux heures.  D'une manière primordiale, la microscopie a expliqué que ce signe dynamique de biocapteur marque parfaitement avec la contraction et la relaxation suivante de ces cellules.

Utilisant l'analyse ci-dessus du xCELLigence RTCA, les scientifiques pouvaient produire des courbures hautement reproductibles de réponse à dose donnée pour déterminer la concentration efficace des agonistes et des antagonistes multiples de contraction.  D'ailleurs, la nature en temps réel des caractéristiques du xCELLigence RTCA a permis pour mesurer exactement la cinétique de la contraction et de la relaxation, la caractéristique il serait très difficile obtenir que suivre des méthodes traditionnelles.  Les auteurs ont conclu qu'au delà des applications de recherche fondamentale cette analyse nouvelle de contraction devrait être un avantage pour l'examen critique fonctionnel de débit élevé dans l'industrie pharmaceutique.

Citations

Please use one of the following formats to cite this article in your essay, paper or report:

  • APA

    ACEA Biosciences. (2019, June 19). Les scientifiques développent l'analyse nouvelle pour étudier des causes déterminantes moléculaires de bronchoconstriction/de dilatation. News-Medical. Retrieved on September 20, 2020 from https://www.news-medical.net/news/20180313/Scientists-develop-novel-assay-for-studying-molecular-determinants-of-bronchoconstrictiondilation.aspx.

  • MLA

    ACEA Biosciences. "Les scientifiques développent l'analyse nouvelle pour étudier des causes déterminantes moléculaires de bronchoconstriction/de dilatation". News-Medical. 20 September 2020. <https://www.news-medical.net/news/20180313/Scientists-develop-novel-assay-for-studying-molecular-determinants-of-bronchoconstrictiondilation.aspx>.

  • Chicago

    ACEA Biosciences. "Les scientifiques développent l'analyse nouvelle pour étudier des causes déterminantes moléculaires de bronchoconstriction/de dilatation". News-Medical. https://www.news-medical.net/news/20180313/Scientists-develop-novel-assay-for-studying-molecular-determinants-of-bronchoconstrictiondilation.aspx. (accessed September 20, 2020).

  • Harvard

    ACEA Biosciences. 2019. Les scientifiques développent l'analyse nouvelle pour étudier des causes déterminantes moléculaires de bronchoconstriction/de dilatation. News-Medical, viewed 20 September 2020, https://www.news-medical.net/news/20180313/Scientists-develop-novel-assay-for-studying-molecular-determinants-of-bronchoconstrictiondilation.aspx.