Faites de la place pour des bébés : Après avoir donné naissance, Duckworth appuie le sénat courber des règles

Lundi, Tammy Duckworth est devenu le premier sénateur s'asseyant pour donner naissance, forçant des chefs de sénat à faire face à comment la défectuosité les a préparés peut être de satisfaire les besoins d'une mère neuve.

Duckworth, 50, un Illinois Démocrate, et son mari, Bryan Bowlsbey, annoncé il a eu la naissance donnée à un descendant, perle de Maile (Mon-Lee prononcé). Leur premier enfant, Abigaïl, était né en 2014, alors que Duckworth servait dans la chambre des représentants.

« Aussi dur que la jonglerie des exigences de la maternité et être un sénateur peuvent être, je suis à peine seul ou seul en tant que parent travaillant, » Duckworth a dit dans une déclaration, « et mes enfants effectuez-seulement moi davantage commis à faire ma fonction et position pour les familles assidues partout. »

Duckworth n'a effectué aucun secret de sa confusion à l'attention qu'il a suscitée depuis annoncer sa grossesse en janvier. Il a saisi l'opportunité de nécessiter régler des règles de sénat de rendre service aux parents neufs.

Ils sont des modifications qui pourraient aider à rendre un sénateur enceinte moins remarquable à l'avenir, particulièrement comme les numéros d'enregistrement de femmes se mettent à fonctionner pour le bureau - bon nombre d'entre elles Démocrate stimulés par la présidence de Donald Trump et le congrès contrôlé par les Républicains, mais également on motivées par le mouvement de #MeToo au harcèlement sexuel et à l'assaut de combat. Une enquête récente d'Associated Press a constaté que 309 Democratic et femmes républicaines jusqu'ici avaient limé des écritures pour fonctionner pour la Chambre, un haut neuf.

Duckworth a indiqué que les règles les plus problématiques évitent généralement n'importe qui qui n'est pas un sénateur, un aide montré ou tout autre fonctionnaire d'être sur la salle du Sénat. Puisqu'un sénateur doit être sur l'étage afin de voter, il l'a discuté devrait être laissé amener son jeune enfant avec elle.

« Pour que je découvre qu'il y a des éditions avec les règles de sénat d'Etats-Unis où je peux ne pas pouvoir voter ou amener mon enfant sur l'étage du sénat quand je dois voter parce que nous interdisons des enfants de l'étage, j'ai pensé, « wow, je le ressens comme je vis au 19ème siècle au lieu du 21ème, «  » ai dit le CNN le mois dernier.

Un porte-parole pour le leader de la majorité au Sénat Mitch McConnell (R-KY.) a refusé de présenter ses observations sur la proposition de Duckworth.

Le sénat a courbé ses règles d'effectuer avant des logements pour des sénateurs. Prévisible pour une institution où l'âge moyen en janvier 2017 était de 61,8 ans, ces exemples tendent à favoriser des sénateurs luttant des maladies sérieuses. Des exceptions ont été également effectuées pour des membres avec la mobilité limitée. En 1997, par exemple, quelques opérations sur la salle du Sénat ont été remplacées par un rampe pour aider sénateur neuf élu Max Cleland (D-GA.), un vétéran handicapé qui a utilisé un fauteuil roulant.

Bill Dauster, qui a informé Démocrate sur la procédure de sénat pendant des décennies avant l'année dernière réservée, a dit que les sénateurs pourraient demander à leurs collègues l'autorisation, avec l'approbation unanime, d'amener des aides sur l'étage. Par exemple, quelques sénateurs ont amené des gens pousser leurs fauteuils roulants. Duckworth peut pouvoir suivre cet exemple avec son nouveau-né, il a dit.

« Je pense que ce serait théâtre merveilleux s'il allait à l'étage, demandé le consentement qu'I soit permis d'amener mon enfant infantile à l'étage pendant de brefs laps de temps pour le reste de la séance du congrès, » Dauster a dit, « et vois qui objecte. »

Comme les Etats-Unis, le congrès n'a aucune police globale sur le congé parental, permettant à des sénateurs et à des préposés du service de régler leur propre police de bureau. Duckworth offre à son personnel 12 semaines de congé parental et de régimes pour prendre une quantité équivalente de temps. Il restera en contact avec son bureau et retourner pour des votes proches, a dit Sean Savett, son porte-parole.

Le stigmate prolongé parmi quelques électeurs contre les législateurs féminins avec des jeunes enfants peut le rendre dur pour prendre le congé étendu, bien que plusieurs candidats aient abordé cela de front. Au moins deux femmes faisant fonctionner pour le bureau cette année ont la longueur d'elles-mêmes allaitement maternel dans leurs AD de campagne.

Ces difficultés, avec les exigences de la maternité qui persistent même aujourd'hui, signifient que beaucoup de femmes ont remis à plus tard ou ont éliminé une carrière dans la politique.

« Nous demandons à des femmes, dans quelques sens, de prendre une troisième fonction à temps partiel, » a dit Debbie Walsh, directeur du centre pour les femmes américaines et de la politique à l'université de Rutgers dans le New Jersey. « Et ainsi ce que nous avons vu est, toujours, les femmes sont pour attendre jusqu'à ce qu'elles soient un peu plus ancien pour commencer dans la politique, qui a des implications pour où elles finissent dans la politique. »

Walsh a précisé que quand les mères font fonctionner, elles transportent leur vision unique avec elles au congrès. Avoir ensuite son premier descendant, Duckworth a introduit la législation qui assurerait les salles sûres, propres et pratiques de lactation dans de grand- et moyens aéroports. Ancien sénateur Blanche Lincoln (obscurité.), la mère des jumeaux qui à 38 sont devenus la plus jeune femme a choisi au sénat et plus tard la première femme de présider la commission de l'agriculture de sénat, repas scolaires nutritionnels soutenus vers la fin des années 1990.

Tandis qu'il est le premier dans le sénat, Duckworth est parmi 10 femmes ayez la naissance donnée tout en servant dans le congrès, dont cinq qui sont actuel dans le bureau. (Betty Koed, l'historien de sénat, a dit que son bureau ne maintient pas les articles mouvement des enfants des sénateurs, bien qu'au moins deux anciens sénateurs aient adopté des chevreaux tandis que dans le bureau : Mary Landrieu (D-La.) et Kay Bailey Hutchison (le R-Texas).

Changez a été lent - et principalement motivé par femelle. Le bureau du médecin traitant a ouvert la première chambre montrée de la lactation de Capitol Hill en 2006. Après représentant. Nancy Pelosi (D-Calif.) est devenu le premier Président de la Chambre féminin en 2007, il a ouvert plus de salles de lactation - permettant à des rédacteurs et à des membres d'adhérer mieux à l'Académie américaine de la recommandation des pédiatries cette des enfants soient allaités pendant au moins la première année de la durée.

Duckworth n'est aucun étranger à briser la nouvelle base. Il était l'une des premières femmes servant dans les forces terrestres à piloter des missions de combat dans la guerre d'Irak, selon sa biographie officielle, et plus tard est devenu l'un des premiers vétérans féminins de combat élus au congrès. Il était également le premier amputé féminin élu au congrès, ayant détruit les deux pattes tout en servant en Irak.

Il n'est également aucune étrangère aux défis faisant face à une mère neuve dans le congrès. En 2014, enceinte avec son premier enfant et sous les commandes d'un docteur ne pas se déplacer, Duckworth a pétitionné les chefs Democratic de Chambre lui permettre de voter par proxy dans un rond des élections internes d'usager. Ils ont refusé, citant les problèmes qu'il pourrait entraîner quand les membres demandent des absences pour d'autres raisons.

Tandis que les épaulements nus peuvent être fâcheux dans la Chambre, les enfants ne sont pas. Représentant. Cathy McMorris Rodgers (R-Lavage.) ont amené le long à son then-7 le fils an, qui a le syndrome de Down, comme Chambre réussie la législation en 2014 qui aide ceux avec des invalidités et leurs familles épargnent l'argent pour leurs soins.

La plus haute femme républicaine dans le congrès, McMorris Rodgers est également la seule femme pour donner à naissance trois fois tout en servant. Dans l'automne dernier cosmopolite de magasin, il a décrit manquer trois semaines de votes tandis que son fils prématurément né était dans une unité de soins intensifs, ainsi que les lettres de quelques constituants qui l'ont châtiée pour faire fonctionner pour la réélection après.

« Nous avons besoin de plus de femmes et de mamans dans le congrès - dans la Chambre et dans le sénat, » McMorris Rodgers a dit dans une déclaration au journal de la santé de Kaiser. « Ainsi nous devrions nous assurer que le lieu de travail congressionnel réfléchit les besoins des mères actives. La Chambre permet des enfants sur l'étage de Chambre, et je crois qu'il devrait être admis dans le sénat aussi. »

« Mes chevreaux, et avoir chacun des trois d'entre eux tout en servant dans la Chambre, m'ont effectué un meilleur législateur, » il a ajouté. « Être une maman rend la politique réelle. »

La couverture de KHN des éditions de la santé des femmes est supportée en partie par le David et la fondation de Lucile Packard.

Journal de la santé de KaiserCet article a été réimprimé de khn.org avec l'autorisation de la fondation de Henry J. Kaiser Family. Le journal de la santé de Kaiser, un service de nouvelles en qualité de rédacteur indépendant, est un programme de la fondation de famille de Kaiser, une organisation pour la recherche indépendante de police de santé indépendante avec Kaiser Permanente.

Advertisement