La recherche d'une femme de transsexuel pour la chirurgie a recueilli en vents latéraux politiques

Avec le pays sur le cours pour enchâsser les droites des Américains de transsexuel, le roitelet Vetens s'est présenté en tant que femme pour la première fois en janvier 2016, à la rencontre annuelle de la société astronomique américaine. Après avoir été augmenté en tant que garçon et attaquant avec son identité de genre pendant des années, il a ressenti libérant de désigné sous le nom de « lui. »

Vetens, qui a maintenant 24 ans, a commencé à prendre des hormones pour développer les caractéristiques femelles qui jaillissent, comme la gestion d'Obama a dévoilé une règle de point de repère excepté la plupart des fournisseurs de soins de santé de la discrimination basée sur l'identité de genre, sous le péril du financement fédéral perdant.

Qu'été, pendant qu'il disposait à commencer un programme de Ph.D. dans la physique à l'université du Wisconsin, les fonctionnaires du Wisconsin ont voté pour permettre transsexuel aux employés publics - comprenant des étudiants de troisième cycle qui ont travaillé comme assistants d'enseignement - d'obtenir la couverture pour les thérapies hormonales et la chirurgie, conformément à la règle de l'anti-discrimination de gestion d'Obama.

Vetens a observé le waitlist d'un chirurgien respecté en Californie, espérant avoir sa chirurgie de confirmation de genre dès que l'été de 2017.

Puis, avec l'élection du Président Donald Trump, la police a pris demi-tour, changeant l'horizontal pour des Américains de transport. Un équipage neuf des fonctionnaires socialement conservateurs de gouvernement a enlevé de retour ces protections un, avec des défis judiciaires et la non-application. On s'attend à ce que la règle de gestion d'Obama protégeant des patients de transport de la discrimination on élimine formellement cet été.

« Qui est des résultats potentiellement dévastateurs pour des gens de transport en particulier mais pour toutes les communautés vulnérables, » a dit Jocelyn Samuels, qui a aidé à écrire la règle comme directeur du bureau des services de ministère de la santé et d'être humain pour des droits civiques sous le Président Barack Obama.

Contre ce contexte neuf, les fonctionnaires du Wisconsin ont décidé qu'ils n'ont pas dû offrir la couverture pour les hormones passage passage et les procédures après tout.

Dans une question des mois, Vetens est allé de sélectionner une date de chirurgie s'inquiétant à lui ne pourrait pas avoir les moyens la chirurgie. Sans assurance de condition pour couvrir son fonctionnement, il a passé des mois faisant fonctionner un labyrinthe financier des estimations, des factures, des facturations et des demandes du paiement d'un hôpital et d'un assureur qui n'ont pas su évaluer ou couvrir une procédure relativement neuve.

« Elle ressent comme chaque partie unique du système a eu un rôle célérat différent en cela, » Vetens a dit.

L'élevage imaginant « quelque chose était erroné »

Vetens décrit la défaillance qu'il s'était sentie durant toute sa durée en tant que « inquiétude philosophique et existentielle. »

« C'était au commencement la sensation qui quelque chose était erronée, » il a dit, « la sensation que le monde n'était pas réel ou je n'étais pas réel ou rien n'était réel. »

Grandissant dans une banlieue de Salt Lake City, Vetens était lumineux mais lutté pour s'orienter à l'école, supportant l'intimidation au-dessus de sa petite stature. Parfois il se précipiterait, à l'âge 5 poinçonnant un camarade de classe dans le vagin qui a indiqué que Vetens ne pourrait pas jouer avec les filles sur le terrain de jeu parce qu'il était un garçon.

Comme beaucoup d'enfants, il a contesté des normes de genre, échangeant de temps en temps des maillots de bain avec un ami féminin, qui a également eu le cheveu blond et les yeux bleus, car elles ont feint pour s'être. Il n'a connu presque rien au sujet de ce qu'a signifié il pour être transport, sa première exposition venant quand un camarade de classe d'école primaire lui a dit que le vedette de pop Michael Jackson était « un homosexuel, pédophile de transsexuel. »

À l'école, il s'est immergé dans les mondes de duel de la science et du fantasme, jouant des Dungeon et des dragons avec ses amis pendant le déjeuner et fonctionnant dans le laboratoire d'un généticien de Prix-gain Nobel pendant l'été. Désirant ardemment pour jeter le legs d'un père avec qui il n'a pas subsisté, il a changé son nom de famille en Vetens, une dérivation de vetenskap, le mot suédois pour la science.

Vetens était à une conférence de jeu en 2013 quand il l'a considéré la première fois pourrait être transsexuel. Puis 19, il a gravité aux tables rondes qui se sont concentrées sur être transport à la communauté du jeu. « Ce qui fait le ce dites au sujet de mon identité de genre ? » il s'est demandé.

Accablé, il a mis la pensée hors de son esprit jusqu'au ressortissant venant à l'extérieur jour qui tombent, quand un ami a sorti comme non-binaire, une condition décrivant ceux qui ne recensent pas en tant qu'exclusivement le mâle ou femelle. Je, aussi, pensée de Vetens. Il posté sur Facebook, demandant à désigné sous le nom de « eux. »

Les nouvelles sont venues comme choc à M. Kimberly Moreland, sa mère, qui a découvert au sujet du goujon des soeurs de Vetens. Il Vetens appelé et demandé pourquoi il ne lui avait pas dit avant de le partager sur Facebook. « Maman, je ne vous ai pas dit que parce que j'ai su vous iriez bien avec lui, » Vetens a répondu. Les deux avaient toujours été proches.

Moreland, un OB-GYN, a indiqué que Vetens - le plus vieux de ses trois enfants - « lui a éclairé » de plusieurs manières. Toujours, le réglage était difficile. Plus de deux ans après que Vetens a sorti, ils sont entrés dans une discussion passionnée au-dessus des références des temps en temps de Moreland à Vetens en tant que « lui. » Étant « feutré misgendered un perforateur dans l'intestin, » Vetens a dit.

La conversation s'est tournée vers la chirurgie quand Moreland a demandé Vetens s'il était quelque chose qu'il a voulue. Bien qu'il ait au commencement répondu « non, » il a commencé à rechercher.

« Dès que j'ai vu une illustration d'une procédure moderne, j'ai pensé, oh mon Dieu, j'ai ceci, » Vetens a dit.

Préparation pour la chirurgie

Vetens n'a eu aucune panne recevoir la lettre de la recommandation du thérapeute exigée pour commencer la thérapie hormonale, alors qu'à l'université de Reed à Portland, l'Oregon. Il a porté une robe à sa première affectation. Le thérapeute « a jeté un coup d'oeil à moi et a dit « frais, «  » il a indiqué.

Les personnes de transsexuel ont une identité ou une expression de genre qui diffèrent du sexe recensé à la naissance. Tandis qu'employé souvent l'un pour l'autre, le « sexe » se rapporte aux traits physiologiques et biologiques d'être mâle ou femelle, alors que le « genre » se rapporte à des traits plus socialement pilotés, tels que des comportements et des attributs. Le sens d'une personne de leur propre genre est identité appelée de genre ; la voie qu'ils communiquent cela à d'autres est expression appelée de genre.

Le « dysphoria de genre » est le diagnostic pour ceux avec « défaillance cliniquement significative » due à la différence entre leur genre et sexe, selon l'association psychiatrique américaine.

Vetens a adapté le diagnostic, et le calage de son passage a maillé avec une extension de penser social. En 2013, l'année Vetens a sorti, manuel diagnostique et statistique des APA des troubles mentaux expliqués que la « non-conformité de genre n'est pas en soi un trouble mental. » Les programmes télévisés comme « transparent » et la « orange est » les caractères bienveillants dépeints noirs neufs de transport. Ancien Bruce olympien Jenner est devenu Caitlyn.

La chirurgie mâle-à-femelle Vetens a subi, inversion pénienne vaginoplasty, est une procédure soigneuse utilisant le tissu pénien et scrotal pour produire un vagin.

M. Madeline Allemand, le directeur médical pour des soins de transsexuel à l'université de Californie-San Francisco, a dit que des expositions thérapie hormonale et cabinets de consultation de recherches ont été efficaces en améliorant la qualité de vie, en réduisant la dépression et l'inquiétude, et en améliorant le social général fonctionnant - les résultats qui sont particulièrement notables à une population à un risque alarmantement intensifié de suicide.

La police fédérale retourne des régimes

Quand Vetens a recherché un programme licencié dans la théorie de chaîne de caractères, un sous-domaine de la physique théorique, il a tracé une ligne dans le sable : L'école a dû être amicale pour changer de sexe des stagiaires.

Madison a semblé une place de accueil, une île généreuse dans une condition en grande partie conservatrice - mais une qui seulement a étroitement dirigé pour l'atout dans l'élection 2016 présidentielle. L'université du campus de Wisconsin là a un centre actif de LGBTQ, et le système de santé d'UW établit un programme approvisionnant aux patients de transport.

« Je juste tri prévu de eux vais être raisonnable au sujet de ceci, » Vetens a dit, « et j'estime qu'I a appris un morceau d'une leçon au sujet de naïveté. »

Bien que le Wisconsin ait particulièrement exclu la couverture pour la « réaffectation de genre ou la transformation sexuelle » pour des fonctionnaires, son carton d'assurance collective de 11 membres a voté à l'unanimité en juillet 2016 pour retourner l'interdiction, citant la règle fédérale neuve d'anti-discrimination.

Quand il a obtenu sur le campus qui tombent, on a dit Vetens que le régime d'assurance-maladie de condition couvrirait sa chirurgie une fois que la police neuve entrait en vigueur le 1er janvier 2017.

Alors est venue la victoire de surprise de l'atout, qui avait établi une campagne sur rejeter les polices d'Obama et avait embrassé les conservateurs sociaux comme son candidat à la vice-présidence, pence de Mike. En tant qu'un membre du Congrès et régulateur, la pence a opposé des protections pour la communauté de LGBTQ, y compris les écoles de commande directives d'une gestion d'Obama pour permettre à des stagiaires de transport d'employer la salle de bains marquant avec leur identité de genre.

Avec le changement de vitesse national d'élan, Vetens était à la maison pour les congés où il a appris qu'il avait détruit la couverture qu'il avait compté en circuit pour payer son fonctionnement : Lors d'un contact presque entièrement derrière des portes closes, le carton d'assurance a voté pour renverser sa première décision. Le carton avait foudroyé pour faire pression sur du déambulateur de Scott, du régulateur républicain de la condition, et de ses services judiciaires, qui ont eu appelé la règle d'anti-discrimination « illicite » avant de joindre d'autres conditions dans un procès contre la gestion d'Obama.

Les oscillations spectaculaires de police, de l'extension sans précédent des juste de transport sous Obama à la réduction imprévisible de juste de transport sous l'atout, sont parties d'on ressentant le coup du lapin.

Deux autres femmes de transsexuel employées par l'université du Wisconsin et couvertes par le régime d'assurance-maladie de condition ont poursuivi le conseil d'assurance collective, le carton de l'université des régents et d'autres, prétendant la discrimination de sexe basée sur leur incapacité d'obtenir la couverture pour leurs procédures. Le cas est programmé pour aller au tribunal en octobre.

Barrières de santé

Déterminé à faire présenter sa chirurgie très attendue, Vetens et sa mère pour acheter une autre police qui le couvrirait.

« Ce qui frappe à son sujet est l'urgence cette famille ressentie au sujet d'obtenir cette procédure faite, même sans faire verrouiller quelques importantes questions vers le bas, » a dit Katie Keith, cofounder d'Out2Enroll, un organisme qui aide la communauté de LGBTQ à obtenir l'assurance maladie, ajoutant : « Si vous ne l'obtenez pas maintenant, combien de temps vous devez attendre, et ce qui fait cela fait à votre condition mentale ? »

Vetens a recherché le prix à payer de la procédure, estimant qu'il coûterait $19.000 à $25.000. Il a alors fixé l'assurance neuve qui couvrirait jusqu'à $25.000, est devenu une patiente de M. Katherine Gast, un chirurgien neuf recruté par l'université de l'hôpital du Wisconsin, et programmé la procédure pendant son interruption de l'hiver pendant sa deuxième année. Son assureur, programmes santé consolidés, preapproved son fonctionnement.

Puis, environ deux mois avant sa chirurgie, un préposé du service de facturation d'hôpital appelé : Ils avaient fait fonctionner les numéros et la facturation anticipée son assureur environ $100.000. Vetens, qui effectue environ $20.000 par année en tant qu'assistant d'enseignement, pourrait avoir été sur le crochet pour pas moins de $75.000.

L'appel téléphonique a déclenché des mois de l'agitation comme Vetens et Moreland combattu pour obliger l'hôpital et son assureur à négocier un meilleur prix d'une procédure que les experts disent coûte $20,000-$30,000 sans assurance. L'hôpital et l'assureur ont blâmé la grande divergence dans les estimations sur le fait qu'ils ont eu peu d'expérience dans la facturation pour une inversion pénienne vaginoplasty et n'ont pas su combien il devrait coûter.

Paul Meyer, le Directeur des Opérations pour l'Alliance - qui est en pourparlers des prix avec des fournisseurs pour le régime d'assurance de Vetens - a dit il n'avait été jamais affiché pour une inversion pénienne vaginoplasty, signifiant qu'il ne pourrait pas offrir à des patients comme Vetens une quotation « disponible sur le marché » à l'avance.

Meyer a dit qu'il n'y avait aucun régime négocié pour cette procédure. Au lieu de cela, il aurait le prix indiqué a basé en partie sur dans lequel d'environ 1.000 catégories générales on l'a groupé - vraisemblablement un groupement connu sous le nom de « trouble psychique avec la procédure d'O.R., » il a dit. Le prix serait davantage déterminé par des frais comme des alimentations de salle d'opération et d'autres facteurs, tels que combien de jours d'hospitalisation ont été exigés.

À une remarque, Gast, le chirurgien de Vetens, Vetens appelé et demandé lui pour reconsidérer d'avancer avant de figurer à l'extérieur comment payer lui, une réclamation Vetens décrit comme « claque » d'un allié critique qui avait fait pression sur l'hôpital et l'assureur en son nom. C'avait été une année difficile, ponctuée par le meurtre d'un ami et le suicide des des autres, Vetens a dit. Il a été déterminé pour avoir la procédure.

Dans la frustration, une semaine avant la chirurgie programmée, Vetens et Moreland ont reçu une offre d'hôpital pour renoncer utilisant leur assurance et pour payer $20.080 directement francs comme marché global - quoique l'assureur ait dit qu'il ne rembourserait pas Vetens pour celui aimable de la sortie.

« Ce qui est encore $20.000 de la créance pour moi étant la personne que je suis ? » Vetens a dit. « Si c'est le prix que je dois payer pour être moi-même, puis ainsi que ce soit. »

Vetens a subi une inversion pénienne vaginoplasty le 27 décembre 2017, et est captivé des résultats. Mais la mère et le descendant - un médecin et un physicien - restent stunned par les obstacles qu'elles ont faits face, et l'inquiétude au sujet de ceux qui n'ont pas le courage et les moyens à battre en retraite.

Moreland a parqué un appel aux programmes santé consolidés, écrivant : « Nous estimons que cette discrimination dans des pratiques en matière de couverture de facturation/assurance est particulièrement parce que [Vetens] est le transsexuel. » Il a précisé que les patients sans l'assurance payeraient le même prix qu'ils ont fait et ont accusé l'assureur de traiter Vetens différemment qu'il traiterait des femmes recherchant des techniques classiques comme des hystérectomies.

Les transsexuels remarquent beaucoup d'inégalité dans la santé, Keith d'Out2Enroll a dit. Il peut être difficiles d'obtenir des soins préventifs, avec des femmes de transport luttant pour obtenir la couverture pour les dépistages du cancer de la prostate courants, par exemple. Et les assureurs ont des exclusions utilisées généralement pour que les demandes de règlement passage passage justifient ne pas couvrir n'importe quels soins médicaux pour des patients de transport.

Sous la discrimination menaçante de règle d'Obama-ère basée sur le genre, les personnes de transport qui ont rencontré la panne pourraient limer des plaintes au département des services sociaux et de hygiène, qui pourrait intervenir. Maintenant que l'option est hors de la table.

Ledit Vetens : « Mon cas est seul du fait j'ai assez de privilège d'avoir toujours une fin heureuse. »

Bram Sable-Smith des medias publics d'effets secondaires a contribué l'enregistrement.

Journal de la santé de KaiserCet article a été réimprimé de khn.org avec l'autorisation de la fondation de Henry J. Kaiser Family. Le journal de la santé de Kaiser, un service de nouvelles en qualité de rédacteur indépendant, est un programme de la fondation de famille de Kaiser, une organisation pour la recherche indépendante de police de santé indépendante avec Kaiser Permanente.