Le chercheur d'université de Clemson indique des analyses dans l'écart de rapid des stéroïdes faits maisons

Aperçus récent publiés d'un chercheur d'université de Clemson des stéroïdes faits maisons et du stéroïde trafiquant par une étude des affaires en jugement fédérales. Les petits groupes de recherches pourquoi les stéroïdes faits maisons sont devenus populaires et comment les outils et le cryptocurrency en ligne ont tenu compte de leur écart rapide.

Bryan Denham, professeur de Campbell de transmission de sports au service de la communication de Clemson, récent publié la recherche dans des problèmes contemporains de médicament. Vu le choc de ces médicaments faits maisons a été senti au niveau national, Denham a dit il est impérieux que les athlètes à tous les niveaux dans chaque sport réalisent que ce qu'obtenir en ligne ils peuvent facilement peut encore mettre leurs carrières d'athlétisme -- et leurs durées -- dans le péril.

« Du point de vue de la santé publique, acheteurs des stéroïdes de marché noir devrait comprendre que tandis que les homebrewers peuvent produire les stéroïdes réels, les substances peuvent contenir les contaminants fortuits et les niveaux intermittents des ingrédients actifs, » Denham a dit. « À cet égard, l'achat des stéroïdes n'est pas différent qu'achetant d'autres substances illicites, particulièrement sur l'Internet. »

La recherche de Denham a examiné 63 cas concernant 184 accusés dans 41 tribunaux d'arrondissement des États-Unis en travers d'une période de cinq ans commençant le 1er janvier 2013, et finissant le 31 décembre 2017. Dans 27 des 63 cas, les accusés avaient obtenu des stéroïdes ou des matières premières d'Extrême Orient pour augmenter le volume et pour profiter.

Denham a dit que quand l'Internet est devenu publiquement accessible, les vendeurs souterrains ont rapidement capitalisé de la technologie pour développer un système de distribution neuf. Ceci a entraîné la contrefaçon répandue et beaucoup de vendeurs ont pour cette raison commencé à acheter leurs propres pressions de pilule pour fabriquer des stéroïdes et d'autres substances. Homebrewers emploient actuel des sites Web et des chatrooms de bodybuilding, ainsi que la bouche à oreille, de vendre leurs produits.

Dans un des cas stéroïdes examinés et par accusés vendus de Denham et d'autres substances utilisant le marché de route en soie et d'évolution de marchés de médicament, assurant l'anonymat dans les transactions par Bitcoin. Les 2017 transactions impliquées de cas 1.300 et le produit brut de $1,9 millions, avec des substances comprenant le Méthamphétamine, le hydrocodone, la cocaïne, la marijuana et les stéroïdes.

Denham a également discuté des pharmacies d'Internet, notant qu'au moins à deux occasions, le bureau d'imputabilité de gouvernement des États-Unis a vérifié les pharmacies escrocs fonctionnant sur l'Internet. En 2014, le bureau a estimé que 36.000 pharmacies escrocs ont fonctionné internationalement, suivre des méthodes sophistiquées pour expédier les médicaments FDA-inapprouvés, les substances réglées et les pharmaceutiques contrefaites aux États-Unis.

« Quand les autorités réussissent à arrêter une source des médicaments illicites, d'autres apparaissent rapidement, » Denham a dit.

Discutant la dispersion géographique, Denham a dit la Division atlantique du sud, une de neuf divisions avec les tribunaux d'arrondissement qui ont entendu des cas stéroïdes, représentée approximativement un dans quatre cas. Les accusés ont semblé devant le tribunal à un moment où les organismes chargés de faire appliquer la loi avaient fissuré vers le bas sur la Floride « fraises de pilule, » connus pour dispenser un grand nombre de médicaments délivrés sur ordonnance dans des transactions réservées à l'argent.

En fait, en tant qu'élément de son étude, Denham a trouvé le cas de profil haut de biogénèse dans lequel une pose individuelle comme un médecin a prescrit les médicaments d'amélioration des performances aux athlètes de lycée et aux joueurs de Ligue Majeure de Baseball de profil haut.

Paradoxalement, alors que les organismes chargés de faire appliquer la loi remarquaient une certaine réussite en fissurant vers le bas sur des fraises de pilule, Denham a dit presque un dans cinq cas qu'il a étudié l'ancien personnel chargé de faire respecter la loi impliqué comme accusés. Denham a dit qu'il y a souvent une supposition non spécifiée que ceux dans des rangs de management ne demanderont pas à des questions, et si le problème est laissé non résolu, les acheteurs des stéroïdes peuvent très rapidement se transformer en futurs vendeurs.

« L'utilisation des stéroïdes dans la police se produit, qui naturellement est un problème parce que l'obtention des stéroïdes sans ordonnance d'un médecin qualifié est illégale, » Denham a dit. « Supplémentaire, quelqu'un qui achète au commencement les médicaments de cette personne peut commencer à se vendre, et celle peut mener à vendre d'autres substances. »

Aux Etats-Unis, des stéroïdes anabolisant ont été classifiés comme substances réglées par III de programme depuis 1990. Ceci signifie que les substances ont limité utiliser-et médicinal exigent une ordonnance d'un médecin qualifié.

Denham a souligné l'importance de maintenir les découvertes de son étude dans le point de vue approprié, comme les cas qu'il a analysés apparu dans des cours de district fédéral en travers d'une période de cinq ans. Des cas sont également poursuivis dans les cours au niveau de condition, et la plupart des conditions ont leurs propres polices sur les substances illicites.

Source : http://newsstand.clemson.edu/mediarelations/clemson-researcher-warns-of-spread-of-homemade-steroids/