Les êtres humains ont occupé des milliers du Madagascar d'ans après ont que précédemment pensé

La preuve neuve déterrée par des archéologues de l'université nationale australienne (ANU) prouve que les êtres humains modernes ont colonisé l'île des milliers du Madagascar d'ans après ont que précédemment pensé.

Aboutissez M. Atholl Anderson d'archéologue de l'école de la culture, histoire et le langage, a indiqué que les découvertes pourraient stimuler un rethink de la chronologie historique pour l'exploration et de colonisation pour des îles dans Asia Pacific et les régions océaniques.

« Nos découvertes montrent que la première profession humaine au Madagascar s'est produite il y a environ 1.500 ans, il y a pas quatre ou cinq mille ans comme réclamation de certains, » M. Anderson a dit.

La preuve réexaminée par étude employée pour réclamer des êtres humains a vécu sur l'île dès il y a 5.000 à 10.000 ans basés sur les os animaux éteints a dit d'être endommagée par activité humaine.

L'équipe a également analysé plus de 3.000 os animaux des excavations neuves utilisant un microscope électronique de lecture avec l'agrandissement puissant pour regarder plus attentivement les coupure-repères possibles résultant de la boucherie.

Les os ont été décomposés en deux groupes, os des animaux qui vivent toujours sur l'île, et os des substances éteintes telles que les lémurs géants, tortue géante et oiseaux d'éléphant.

« Il y avait les repères très nets effectués par des lames de pierre ou en métal sur les os des substances qui vivent toujours sur l'île, mais nous en pourrions à peine trouver sur les os de la substance éteinte, » il a dit.

« Tous les peu qui ont été recensés étaient de plus jeunes que 1500 années d'os. La majeure partie des dégâts d'os dans les deux groupes s'est composée des incisions et raye la caractéristique du piétinement et du farfouillage. »

M. Anderson a dit le doute de moulage de découvertes sur des théories récentes autour de quand les gens ont commencé la première fois des voyages maritimes en travers de l'Océan Indien.

« Si le règlement du Madagascar est tout à fait tardif, certains des arguments effectués récent au sujet de retourner de voyage transocéanien il y a 4.000 ans sont peu susceptibles d'être admissibles, » il a dit.

« Nous pensons que le voyage impliqué dans la colonisation du Madagascar est venu autour le périmètre océanique d'Asie du Sud-Est plutôt que directement en travers de l'océan. »

La recherche a été publiée dans un papier apparaissant dans le tourillon PLOS UN et est procurable ici : http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal. pone.0204368

Source : anu.edu.au

Source: