La frite d'inauguration de Khíron active la mesure rapide et précise d'intra-tissu

Un étalon-or neuf pour la mesure électrique dans le monde in vitro apparaissant des modèles en trois dimensions. Est ce ce que le medtech suisse 3Brain a déterminé par partnering avec CSEM. Sa frite de Khíron active la mesure rapide et précise d'intra-tissu et l'élément nutritif et l'approvisionnement en oxygène continus par toutes les membranes pour la première fois. Et elle est réglée pour débloquer le potentiel des modèles de la deuxième génération de culture cellulaire dans la modélisation de la maladie et les études précliniques.

Khíron a encastré en son substrat, disponible pour être employé avec des cellules.

Modélisant les systèmes sont devenus un outil hautement prometteur pour comprendre les mystères du cerveau, un des plus grands défis scientifiques du siècle. Au cours de la dernière décennie, les modèles biologiques in vitro en trois dimensions tels que des sphéroïdes et les organoids de cerveau ont apparu, s'avérant imiter sûrement le micro-environnement des tissus vivants et établir le lien avec in vivo des modèles animaux. Car la distribution spatiale des cellules en tissu affecte l'expression du gène, la transduction du signal et plusieurs rôles biologiques, cette approche 3D active une modélisation bien meilleure de la maladie et des études pharmacocinétiques précliniques que son 2D prédécesseur. La consommation accrue de cette technique révolutionnaire a cependant indiqué les limitations des méthodes existantes pour mesurer l'activité des neurones bourrés dans un environnement 3D.

Enregistrement de révolution des ensembles 3D neuronaux complexes

La « z-cote » pose des limites sérieuses sur des mesures optiques ainsi que sur des choix d'électrode micro planaires conventionnels (MEAs). Les techniques de mesure modèles de culture cellulaire normale peuvent surveillent seulement des événements sur la surface des échantillons biologiques, de ce fait manquant avoir lieu de traitement neuronal dans les trois cotes. 3Brain, la première société dans le monde pour concevoir et réaliser des montants éligibles maximum de haute résolution, a développé une solution qui surmonte tous ces défis techniques complexes.

Avec notre technologie neuve nous avons visé à obtenir à l'intérieur du tissu et à reproduire le bon environnement avec la perfusion continue de cellules de sorte que les mesures soient beaucoup plus prévisionnelles de ce qui se produiront réellement dans les tests cliniques, »

Mauro Gandolfo, Président de 3Brain

3Brain, un sous-produit de CSEM, a développé sa frite neuve de montant éligible maximum en partenariat avec CSEM dans un projet d'Innosuisse. Ensemble, les associés ont introduit plusieurs innovations. « Ceux-ci comprennent le modèle de circuit microélectronique pour relier un grand réseau neuronal, goujon-CMOS MEMS traitant pour fabriquer les électrodes 3D et une solution d'emballage compatible avec la culture des modèles in vitro biologiques, » explique Michel Despont, vice-président et chef du programme des microsystèmes de CSEM, dont l'équipe a également effectué la validation biologique avec les modèles neuronaux appropriés. La « capacité de CSEM de rassembler cette large variété de compétences, combinée avec sa longue relation couronnée de succès avec 3Brain, étaient instrumentale en obtenant la frite pour le tissu cérébral 3D modélisant pour lancer sur le marché. »

Amélioration de la compréhension de la maladie et de la réussite de développement de médicament

Khíron nommé, le circuit intégré spécifique à l'application neuf (ASIC) fournit un montant éligible maximum de haute densité visant particulièrement la mesure d'intra-tissu des modèles in vitro d'une structure 3D en intégrant un micro-pointeau pour chaque électrode pour la pénétration in vitro du tissu cérébral. Il comprend également une structure microfluidic à la base de la frite pour l'échange hydraulique même des couches inférieures, à la différence de la plupart des dispositifs conventionnels de montant éligible maximum.

« La frite de Khíron donne à des neurologistes l'outil qu'ils avaient attendu pour résoudre leurs problèmes et acquérir l'information ils veulent de 3D les modèles in vitro » indique M. Gandolfo. « Je pense qu'il aura un impact important dans la maladie modélisant pour Alzheimer et Parkinson et également dans l'étude des conditions comme l'épilepsie et l'autisme. »

3Brain présentera Khíron à la société de SfN pour la rencontre annuelle 2018 (3-7 novembre) de neurologie. La compagnie introduira son innovation au marché en 2019, au commencement visant des laboratoires et des universités intéressés à des études entreprendre de validation. Elle sera alors intégrée dans le prochain rétablissement de ses produits pour les secteurs pharmaceutiques et de biotechnologie. 3Brain s'attend à ce que sa technologie neuve double des ventes pendant deux années.

Source : https://www.csem.ch/page.aspx?pid=51660