Le rendement diagnostique des dentistes détériore une fois mis sous la pression de temps

Les dentistes peuvent manquer les petits groupes importants sur des rayons X une fois mis sous la pression de temps, selon la recherche neuve aboutie par l'université de Plymouth.

L'étude, publiée dans le tourillon de la dentisterie, prouvé que les dentistes de premier soins ont manqué 67% de perte osseuse et 40% de carie sur un échantillon de rayons X dentaires, quand heure limitée donnée de les évaluer. Cependant, les 40 participants à l'étude diagnostiqués correctement, en moyenne, toutes les pathologies ont rapporté à la perte osseuse et à la carie correctement, une fois non confrontés à la pression de temps.

Des rayons X dentaires sont pris par habitude par des dentistes pour trouver le délabrement et la perte dentaires de support d'os autour des dents (qui est un signe de maladie des gencives sévère).

Les participants à l'étude, tous des pratiques dentaires aux environs des sud à l'ouest de l'Angleterre, ont calibré leurs niveaux de stress autant plus élevés dans la situation temps-faite pression sur que dedans sans pression de temps.

La recherche a été aboutie par Anastasios Plessas, camarade clinique scolaire à l'école dentaire de péninsule, en collaboration avec l'école de la psychologie à l'université de Plymouth.

Il a dit : « J'ai conduit cette recherche car il n'y a aucune autre étude évaluant à l'extérieur là le rendement des dentistes sous la pression de temps, et c'est réellement un enjeu important.

« Ce travail a montré une détérioration significative du rendement diagnostique des dentistes en examinant des rayons X sous la pression de temps. Les erreurs diagnostiques peuvent mettre la sécurité patiente en danger. L'Underdiagnosis peut aboutir des patients à avoir besoin d'une demande de règlement plus complexe à l'avenir ou même d'une extraction des dents inutilement. Cette étude prouve que nous ne devrions pas couper des temps d'affectation afin d'adapter plus de gens dedans, mais regarder d'autres voies de contacter le patient a besoin. »