Une proposition de le rendre plus dur pour que les chevreaux sautent des vaccins donne la pause puissante de voix

Pendant que les législateurs de la Californie essayent de serrer les règles sur des vaccinations d'enfance, ils obtiennent le recul des quarts inattendus : fonctionnaires de profil haut qui supportent des vaccins.

Pendant les dernières semaines, Gov. Democratic Gavin Newsom et les membres du conseil médical de la Californie ont remis en cause une facturation qui donnerait au service de santé publique de la Californie l'autorité pour décider si un enfant peut sauter des vaccinations courantes.

les activistes d'Anti-vaccin ont capitalisé ces moments, plâtrant des pages de Facebook et des medias sociaux avec l'éloge pour les déclarations de fonctionnaires.

Mais ces fonctionnaires ne sont pas contre des vaccinations. En fait, ils les ont effectué clairement sont commis aux vaccins, et à traiter le problème la facturation est censée fixer - des médecins fournissant à des chevreaux des franchises médicales pour les raisons qui ne répondent pas à des normes fédérales.

« Après avoir été pendant longtemps dans la santé publique, je suis un défenseur énorme des vaccins, » a dit M. Michelle Bholat, un médecin de médecine de la famille en Santa Monica et jusque récemment un membre du carton médical, qui a la supervision au-dessus des médecins et de leurs plaques d'immatriculation.

Ce qui la concerne, il a dit à un contact de tard-Mai du carton, était l'effet potentiel de la mesure sur des relations médecin-malade et les conditions particulières de qui qualifierait pour une franchise médicale.

Le pédiatre et le sénateur Richard Pan (D-Sacramento) de condition ont introduit la facturation pour adresser une pointe dans le nombre d'enfants qui ont été accordés ce qu'il appelle des « fausses » franchises médicales des vaccinations ; plus de cinq fois autant de chevreaux ont des franchises médicales cette dernière année scolaire qu'en 2015-16.

Le SB 276 donnerait la parole finale sur des applications médicales de franchise au service de santé public de condition, qui serait requis de suivre des directives déterminées par le centres pour le contrôle et la prévention des maladies. Toutes les franchises fournies par des médecins seraient sujettes à l'approbation - ou à l'interdiction - par le service.

Le seul l'autre déclarer qui donne le contrôle des franchises vacciniques à une agence de santé publique est la Virginie Occidentale.

La mesure réussie le sénat d'État en mai et attend la considération dans l'Assemblée de condition.

La discussion au-dessus de la mesure vient pendant que la caractéristique neuve de condition prouve que le pourcentage des enfants d'âge préscolaire qui ont fait abattre tous leurs coups de feu recommandés pendant la deuxième année droite, en grande partie dû à une augmentation des franchises médicales écrites par des médecins.

Pendant la dernière année scolaire, la part des enfants d'âge préscolaire entièrement vaccinés relâchés à 94,8%, vers le bas de 95,6% en 2016-17, mettant la condition dans le territoire potentiellement dangereux - les fonctionnaires recommandent la couverture 90-95% pour l'immunité de communauté.

Et car les régimes de vaccination plongent, la rougeole est propagation au niveau national. Dans la plus grande manifestation depuis 1992, plus de 1.000 personnes ont été infectées en travers du pays cette année jusqu'au 5 juin, y compris 51 en Californie.

Il y a presque trois ans, la Californie a décrété une loi par le carter qui empêche des parents de la citation personnelle ou des croyances religieuses pour éviter de vacciner leurs enfants. Des enfants pourraient être exemptés seulement pour les raisons médicales si les coups de feu étaient nuisibles à leur santé.

Que l'interdiction a amélioré des régimes de vaccination, cependant progressez avait glissé.

Aujourd'hui, plusieurs des écoles qui ont eu les régimes les plus élevés des stagiaires non vaccinés avant que la loi ait pris toujours l'effet font. Les médecins ont l'autorité grande pour accorder des dispenses médicales de la vaccination ; certains utilisent ce pouvoir généreusement et parfois pour l'argent liquide, les douzaines de signature ou les centaines de franchises pour des enfants, parfois dans les communautés éloignées.

La facturation du carter fissurerait vers le bas sur cette pratique et a le soutien important de l'établissement médical. Elle a été coparrainée par deux associations puissantes de docteur, l'Académie américaine de pédiatrie, la Californie, et l'association médicale de la Californie.

« Nous voulons nous assurer que les médecins sans scrupules n'effectuent pas des franchises médicales pour l'argent, » a indiqué M. David Aizuss, président de l'association médicale de la Californie. « L'idée de la facturation est de protéger une franchise médicale personnelle réelle, où les chevreaux sont sur la chimiothérapie ou ont une réaction immunologique. »

Mais elle a ses critiques - et cette fois, ils s'étendent au delà du petit mais le groupe de personnes ardant qui continuent à remettre en cause la preuve scientifique considérable qui montre des vaccins sont sûr. Et bien que soulever des inquiétudes est particulier dans le procédé législatif, leurs critiques prennent l'importance de dimension hors-série avec un sujet aussi explosif que des vaccins.

Le plus grand nom parmi les critiques neufs est Newsom, qui a dit qu'il a s'est inquiété de nuire la relation médecin-malade. « J'aime des relations médecin-malade. Les relations bureaucratiques sont plus provocantes pour moi, » il a dit à la convention de Parti démocrate de condition début juin.

« Je suis un parent ; Je ne veux pas quelqu'un que le régulateur de la Californie a nommé pour effectuer à une décision pour ma famille. »

Indiquez sénateur Ben Allen (D-Santa Monica), un co-commanditaire de la législation précédente du carter, abstenu du vote sur la mesure neuve le mois dernier, dire il avait pris des engagements pendant le combat précédent pour laisser des franchises médicales à la discrétion des médecins.

Le mois dernier, le conseil médical de la Californie a offert juste le support tiède, et seulement aux parties de la facturation, après avoir écouté 200 membres du public parlez contre lui pendant plus de deux heures.

Les membres du conseil ont invité le carter pour aborder un grand choix de préoccupations, du rôle potentiel de supervision la condition le service de santé que public pourrait jouer, aux directives proposées pour des franchises médicales.

Ils ont convenu sur une chose : Il devrait être plus facile que le carton vérifie des plaintes des franchises médicales douteuses. Pour examiner des plaintes, le carton doit voir des dossiers médicaux. Pour obtenir ces dossiers, il a besoin généralement de l'autorisation des patients ou leurs gardiens, quelque chose parents qui ont recherché des franchises médicales sont souvent peu disposés à fournir. La facturation donnerait au carton l'accès à ces dossiers.

Un médecin, M. Bob Sears dans le Comté d'Orange, un adversaire réputé aux mandats vacciniques, a été mis sur l'épreuve en 2018 pour écrire une franchise pour un de 2 ans sans prendre n'importe quels antécédents médicaux. Depuis 2016, au moins 173 plaintes contre des médecins pour des franchises inadéquates ont été limées avec le carton médical de condition, avec plus de 100 actuel à l'étude, le carton ont indiqué.

Des franchises médicales pour des chevreaux de la Californie sont groupées dans de certaines communautés et écoles. Dans le comté de Humboldt, 5,8% d'enfants d'âge préscolaire ont des franchises médicales des coups de feu, selon les caractéristiques neuves de condition. Dans le comté de Nevada, le régime est 10,6%. Tous dits, presque un tiers des comtés de la condition sont tombés en-dessous de l'immunité de 95% de la rougeole.

Aizuss de l'association médicale de la Californie a indiqué que l'organisme fonctionne avec le bureau et le carton médical de Newsom, notamment, pour mettre à jour la facturation de sorte qu'il soit « réalisable, efficace et supporté par le régulateur. »

« Je le pense que notre objectif est identique, » ai dit. « L'idée de la facturation est de protéger… la sainteté de la véritable relation de médecin-patient, par opposition à une relation où les médecins accordaient la dispense médicale pour une redevance, qui n'est pas une véritable relation de médecin-patient. »

Journaliste Ana B. Ibarra de la Californie Healthline contribué à cet état.

Cette histoire de KHN d'abord publiée sur la Californie Healthline, un service de la fondation de santé de la Californie.

Journal de la santé de KaiserCet article a été réimprimé de khn.org avec l'autorisation de la fondation de Henry J. Kaiser Family. Le journal de la santé de Kaiser, un service de nouvelles en qualité de rédacteur indépendant, est un programme de la fondation de famille de Kaiser, une organisation pour la recherche indépendante de police de santé indépendante avec Kaiser Permanente.