L'étude déchiffre des chocs des lipides polaires de lait sur le risque cardiovasculaire des femmes de poids excessif

Les produits laitiers contiennent une grande variété de lipides, des triglycérides et des lipides polaires, ce dernier étant des lipides spécifiques qui stabilisent naturellement de grosses gouttelettes et sont notamment trouvés en crème et babeurre. Jeu polaire de lipides un rôle physiologique essentiel car ils sont des éléments essentiels des membranes cellulaires. Les expériences préliminaires dans les rongeurs avaient indiqué les bienfaits des lipides polaires de lait sur le métabolisme de foie et le règlement des taux de cholestérol sanguin. Cependant, jusqu'ici, ces effets n'avaient été jamais expliqués dans les volontaires humains avec un risque cardiovasculaire élevé.

Les équipes de recherche ont pour cette raison essayé de déchiffrer les chocs des lipides polaires de lait sur le profil de risque cardiovasculaire des femmes postmenopausal de poids excessif, une population qui est particulièrement vulnérable à ce risque. Pour réaliser ceci, 58 tels volontaires ont été invités d'inclure le fromage fondu qui plus ou moins a été enrichi en lipides polaires de lait en tant qu'élément de leur alimentation quotidienne. Après qu'un mois d'absorber un concentré spécial-conçu de babeurre enrichi en lipides polaires de lait (un dérivé de fabrication de beurre), l'équipe ait observé une réduction significative dans leurs taux sanguins de cholestérol de LDL, de triglycérides et d'autres bornes importantes de risque cardiometabolic. Ceux-ci traient les lipides polaires ont ainsi amélioré le profil de santés cardiovasculaires de ces femmes postmenopausal.

Les scientifiques ont alors recherché à se démêler le mécanisme étant à la base de cet effet. Leurs études complémentaires ont proposé que certain trayiez les lipides polaires et le cholestérol (d'origine diététique et endogène) peut former un composé dans l'intestin grêle qui ne peut pas être absorbé par l'intestin et est éventuel excrété dans les tabourets.

Ces découvertes ont pu éventuel fournir des fondations pour que les stratégies nutritionnelles neuves réduisent des facteurs de risque cardiovasculaire dans certaines populations vulnérables. En outre, elles devraient contribuer à une diversification des ingrédients employés par l'industrie agro-alimentaire. En effet, les propriétés fonctionnelles des lipides polaires de lait relativement à la texture des nourritures, à côté de leurs actions protectrices potentielles sur la santé, pourraient offrir une alternative prometteuse à la lécithine de soja qui est actuel employée en un grand nombre de nourritures, ainsi que présentant un moyen de la valorisation du babeurre.

Source :

AICN

Référence de tourillon :

Vors, 2019) lipides polaires de lait de C. et autres (réduisent des facteurs de risque cardiovasculaire de lipide dans les femmes postmenopausal de poids excessif : vers un effet de sphingomyéline-cholestérol d'intestin. Intestin. doi.org/10.1136/gutjnl-2018-318155