La modalité d'imagerie neuve recense la présence du cholestérol dans la plaque artérielle

Dans un article publié dans le tourillon pair-observé de publication de SPIE du bloc optique biomédical (JBO), « radar photo-acoustique différentiel de domaine fréquentiel : la théorie et la validation pour la représentation ultra-sensible de plaque athéroscléreuse, des » chercheurs expliquent une modalité d'imagerie neuve qui recense avec succès la présence du cholestérol dans la plaque artérielle.

Le cholestérol dans la plaque, avec la graisse, calcium, et d'autres substances sang-transportées, peut mener à l'athérosclérose, une maladie qui peut entraîner des crises cardiaques ou des rappes. Le dépistage précoce du cholestérol peut mener à des demandes de règlement plus tôt et à des résultats améliorés de santé. les chercheurs basés sur Toronto ont expliqué une seule technique de dépistage qui combine le photoacoustics de laser, une technologie de l'image optique-acoustique hybride, avec les lasers à onde continue de basse puissance et le traitement du signal de domaine fréquentiel, dans une approche connue sous le nom de radar photo-acoustique. Cette technologie de pointe peut exactement évaluer le cholestérol plaque plaque, et tient compte d'une demande de règlement plus opportune d'athérosclérose.

Selon le rédacteur-en-chef de JBO, le camarade de SPIE, et le professeur de MacLean du bureau d'études à l'école de Thayer du bureau d'études à l'université de Dartmouth, New Hampshire, Brian Pogue, les découvertes marquent un sens neuf passionnant dans la représentation :

C'est un sens originel de la recherche de représentation qui utilise une idée novatrice de dépistage basée sur des différences entre les longueurs d'onde, et de l'analyse de signe basée sur des méthodes de radar. La représentation photo-acoustique a le meilleur potentiel pour la représentation par les tissus épais ou le sang : le dépistage de haut-sensibilité du cholestérol décrit en cet article est rendu possible avec une approche particulièrement modifiée et à double longueur d'onde. »

Source : SPIE--Société internationale pour le bloc optique et le Photonics