Le traitement neuf améliore le taux de survie à 99% dans les preemies avec l'état continuel de poumon

La dysplasie bronchopulmonaire (baril par jour) est la maladie la plus courante qui se développe dans prématuré porté par bébés avec les poumons sous-développés. Une maladie chronique qui peut présenter des difficultés respiratoires à long terme et peut être fatale, là n'est aucun remède pour le baril par jour. Cependant, la caractéristique neuve publiée en 2017 montre un protocole de la ventilation développé à l'hôpital pour enfants au niveau national, ajouté à la demande de règlement de l'enfant entier, améliore des taux de survie à 99%. La moyenne nationale de pour le taux de survie de mineurs portés avec le baril par jour sévère est 80%.

Les 14 semaines nées prématurées en 2017, les jumeaux fraternels Jack et les écrans protecteurs de Jonas sont parmi les 12.000 bébés dans le prématuré porté par Etats-Unis qui a développé tous les ans le baril par jour sévère. Trois mois dans leurs durées, elles ont été transférées à partir de leur hôpital à la maison à un seul, indépendant élément d'hospitalisé dans l'unité de réanimation néonatale aux enfants au niveau national, le centre complet pour la dysplasie bronchopulmonaire.

Comme la plupart des bébés prématuré porté, Jack et Jonas ont développé la plus mauvaise forme du baril par jour en raison des mesures de sauvetage nécessaires pour la survie. Puisque les voies aériennes minuscules dans leurs poumons n'étaient pas en pleine maturité, Jack et Jonas ont eu besoin de l'oxygène pendant que le niveau de soins et l'utilisation d'un déflecteur mécanique devenaient essentiels. Cependant, l'introduction des montants élevés de l'oxygène relativement à un haut débit a mené au développement anormal des poumons de Jack et de Jonas.

En s'occupant d'un bébé avant terme, nous nous inquiétons d'entraîner le tort aux poumons du bébé, mais une fois qu'un bébé a le baril par jour, nous pouvons plus ne l'éviter. Pour les bébés les plus malades avec le baril par jour, nous utilisons un déflecteur pour aider à fournir l'oxygène à leurs poumons, juste comme beaucoup d'autres hôpitaux, mais ce qui effectue nos soins différents sont comment nous les employons. Notre approche est de fournir au bébé le baril par jour sévère moins, mais à de plus grandes haleines. »

Leif Nelin, DM, responsable de Division, néonatologie, hôpital pour enfants au niveau national

Sur l'arrivée des jumeaux, M. Nelin a commencé le procédé graduel de changer leurs réglages de déflecteur - un grand volume de l'oxygène à un régime beaucoup plus lent. Cette approche demeure le traitement jusqu'à ce que le bébé soit assez intense pour être retiré du déflecteur et puisse commencer à respirer sur leurs propres moyens.

Dans un seul, hybride modèle des soins qui comprennent des soins intensifs et une orientation sur le neurodevelopment, l'équipe de soins satisfait également les besoins médicaux, nutritionnels, de développement et sociaux des patients diagnostiqués avec le baril par jour sévère. L'équipe de soins au centre complet pour le baril par jour a une passion vraie pour cette population des patients spéciale, et utilise des pratiques probantes et la recherche d'améliorer continuement des soins.

« Jack et Jonas étaient deux malade même quand ils ont obtenu la première fois. Chacun d'eux étaient sur un déflecteur mécanique, recevant des quantités importantes de l'oxygène aux réglages relativement élevés d'évent, » a dit M. Nelin, aussi un professeur de la pédiatrie à l'université d'université de l'Etat d'Ohio du médicament. « Ils étaient également sur juste ce qu'il faut de sédatifs qui les ont maintenus calmes tandis qu'ils étaient sur le déflecteur. »

Jonas pouvait s'attaquer à la maison dans les six mois de son arrivée chez les enfants au niveau national, mais le Jack, maintenant 19 mois, soins étendus priés de malade hospitalisé. Après 15 mois aux enfants au niveau national, Jack revient à son État d'origine de la Pennsylvanie où il sera occupé par d'une équipe des experts aux enfants à la maison de Pittsburgh. L'équipe des soins de Jack stabilisera son support respiratoire avant qu'il se dirige à la maison pour être réuni officiellement à Jonas.

Depuis son commencement en 2004, le centre complet pour le baril par jour aux enfants au niveau national a diminué les régimes de la réadmission des bébés de plus de des pour cent de 30% moins de 10%, tout en en même temps améliorant des résultats pulmonaires comme évalués en employant l'oxygène supplémentaire, des bronchodilatateurs, des stéroïdes et des diurétiques.

M. Nelin met l'accent sur la patience est en s'occupant des bébés en critique mauvais, comme Jack et Jonas. L'objectif du protocole au niveau national des enfants est d'apporter les modifications régulières à l'entrée de l'oxygène.

Le « baril par jour est une maladie chronique et il s'améliorera, mais à un régime plus lent, » Nelin a dit. Les « patients comme Jack et Jonas avec le baril par jour sévère vont prendre des mois pour s'améliorer, pas des semaines ou des jours. Nous devons adopter une approche très mesurée à leurs soins. »