Contactez les agents de la Santé qui ont alerté le monde à la maladie vaping effrayante

M. Lynn D'Andrea a su que quelque chose était mal à propos quand trois adolescents avec les lésions pulmonaires mystérieuses et dangereuses assimilées sont entrés dans l'hôpital pour enfants du Wisconsin l'un après l'autre, haletant pour l'air.

En tant que seul pulmonologue en service que le quatrième de la semaine de congé de juillet, D'Andrea a remarqué ces cas alarmants ont suivi à la suite d'un autre adolescent qui a eu un état non contagieux avec des sympt40mes assortis.

« « Nous devons penser à autre chose, «  » il a dit M. Michael Meyer, directeur médical de l'unité de soins intensifs pédiatrique, car il plus tard a raconté.

Que « penser à autre chose » a mené à la découverte au moins de 530 cas liés vaping probables de blessures 38 conditions, un territoire des États-Unis et au Canada. Au moins neuf personnes sont mortes. Tandis que la cause exacte de la maladie demeure peu claire, le Président Donald Trump considère une interdiction des e-cigarettes assaisonnées, et Walmart les a prises hors de ses rayons totalement.

L'épidémie a incité l'outrage au sujet de la supervision fédérale de vaping, mais il y a également un exemple de succès local de santé publique à dire. Les médecins et les fonctionnaires régionaux dans le Wisconsin, l'Illinois et ailleurs rassemblé que cette maladie mystérieuse était beaucoup plus grande qu'elle sont apparus. C'est un conte du travail d'équipe, la transmission et les agents de la Santé publics à long mandat branchant sur leurs réseaux dans une ère du financement limité de santé publique, l'infrastructure diminuée de santé publique et le renouvellement de haut.

Il est étonnant par certains côtés que le Wisconsin est devenu point zéro pour découvrir la tige. La condition a classé près du bas au niveau national pour dépenser par personne sur la santé publique jusqu'à une poussée énorme de $588 millions davantage greenlighted pendant les deux années à venir. Le Wisconsin est également à la maison aux sites industriels de fabrication vaping de nacelle de Juul, et à un de ses sénateurs des États-Unis, Ron républicain Johnson, crédits sa victoire aux avocats vaping.

Mais les fonctionnaires de la condition ont découvert la manifestation, qui ne montre aucun signe d'arrêt.

« Je ne pense pas que n'importe qui pourrait avoir anticipé combien de grande envergure ce problème a été, » D'Andrea a dit dans un email.

Découverte de la tige de Vaping

Bien que des caisses d'isolement de difficultés respiratoires liées vaping aient été repérées ailleurs, comprenant dès 2015 en Virginie Occidentale, une onde neuve des cas a commencé à sauter en travers du pays commençant mi-avril.

Les patients autrement en bonne santé, bon nombre d'entre eux des adolescents, se sont plaints du manque du souffle. éditions de perte de poids inexpliquée, de fatigue et de gastro-intestinal. Elles ont été souvent diagnostiquées avec le syndrome de détresse respiratoire aigu - essentiellement une lésion pulmonaire d'une cause inconnue. Les cas ont dérouté des fournisseurs de santé au niveau national.

En Caroline du Nord, les cliniciens perplexes au-dessus d'à quel point les adolescents en bonne santé pourraient soudainement être si mauvais qu'ils aient eu besoin des déflecteurs pour quelque chose qui n'était pas infectieuse, ont dit Zack Moore, le responsable de l'épidémiologie de la condition.

Mais dans le Wisconsin, les médecins de l'hôpital pour enfants avaient l'habitude des histoires patientes considérables pour rassembler le chaînon manquant parmi ce boîtier de quatre cas : vaping.

Ce n'est aucun exploit facile en ayant affaire avec les adolescents qui peuvent ne pas vouloir admettre à vaping devant leurs parents - particulièrement quand il s'agit de vaping le pétrole de THC, le produit chimique psychoactif en marijuana. Mais pour D'Andrea, un vétéran de 25 ans qui se spécialise dans la respiration publie parmi des enfants et aboutit l'équipe pulmonaire de l'hôpital, la transparence des patients fait partie de ce qui a rendu la découverte possible.

« Ils faisaient partie « de l'équipe » qui essayait de nous aider à figurer ceci à l'extérieur, » qu'il a dit.

Après avoir discuté les cas avec Meyer et d'autres collègues, M. appelé Michael Gutzeit, le médecin-chef de D'Andrea de l'hôpital, le 8 juillet. Cet appel téléphonique a soulevé l'alerte de l'hôpital pour enfants au service de santé local, puis au service de santé de condition et éventuellement au centres pour le contrôle et la prévention des maladies à Atlanta - effectivement mise de cette crise de santé sur le radar du pays.

« Il est incroyable qu'ils aient vu ceci, » a dit M. Jeffrey Gotts, un pulmonologue à l'université de Californie-San Francisco. « En tant que cliniciens de première ligne, il y a très peu de choses que nous enregistrerions aux autorités de la santé publiques dans l'ICU. Il n'est pas celui exceptionnel pour faire révéler à des gens avec l'insuffisance respiratoire. »

Des gens du pays à indiquer

Puisque les quatre patients présentant ces sympt40mes à l'hôpital pour enfants du Wisconsin étaient de l'extérieur Milwaukee du comté de Waukesha juste, les spécialistes en infection de l'hôpital ont donné au service de santé local un appel.

Peu de temps après, officier de la santé publique de Waukesha, Ben Jones, atteint à l'extérieur à l'épidémiologiste de la maladie respiratoire de la condition, Thomas Haupt, qu'il avait connu pendant 15 années.

« Ils n'ont pas su vaping serait impliqué » avec ces cas mystérieux, ont dit Haupt, un vétéran de 34 ans des services de ministère de la santé. « Ils appelés j'immédiatement. »

Haupt a été immédiatement alarmé. Il a déposé le téléphone et a marché au bureau de son bossage, médecin-chef Jonathan Meiman, le 10 juillet, interrompant un contact.

« Nous devons parler de ceci, » il a indiqué dire.

À ce moment là, l'hôpital et Haupt ont su seulement que c'était un problème local - et un qui devenaient plus mauvais. « Il est allé de quatre cas à huit, » Haupt a dit. L'équipe a rétroactivement réalisé qu'ils avaient traité le 11 juin admis patient avec les sympt40mes assimilés, et ont fait entrer trois avant le 19 juillet.

Haupt est allé fonctionner informant les agents de la Santé publics semblables en travers des frontières d'état au cas où cette maladie mystérieuse atteignait au delà du Wisconsin, envoyant deux groupes. Il y a douze ans, il avait installé un groupe de Coordinateurs de grippe de Midwest, composé de fonctionnaires de 11 conditions dans la région pour manager mieux la saison de la grippe. Il a également aidé le fil le Conseil de la condition et les épidémiologistes territoriaux.

La « transmission est toujours les plus grands moyens que vous avez jusque n'importe quelle enquête de la maladie, » Haupt a dit.

Elle n'a pas blessé que la majeure partie des gens sur ces emails avait fait fonctionner en mêmes cercles de santé publique pendant des années. Plusieurs ont écrit de retour qu'elles vérifieraient des choses à l'extérieur avec leurs centres de contrôle de poison et services de santé publics.

Dans le même temps, le service de santé de condition et l'hôpital pour enfants coordonnés une annonce de pression et l'alerte des cliniciens le 25 juillet. La transmission et la confiance étaient faciles - Meiman et Gutzeit avaient travaillé ensemble précédemment sur des efforts d'état de préparation d'Ebola quelques années plus tôt.

La conférence de presse livestreamed sur Facebook. Après le briefing que le jour, un autre ensemble du Wisconsin parents a porté un adolescent avec les sympt40mes assimilés à l'hôpital.

Le cas en Illinois

Dans des jours, un clinicien en Illinois qui avait vu la couverture appelée le service de santé de condition du Wisconsin s'est inquiété qu'un patient en Illinois pourrait avoir la même condition. C'est quand Meiman appelé ses homologues de l'Illinois, M. Jennifer Layden, pour la faire connaître sa condition pourrait avoir la maladie mystérieuse, aussi.

« Nous avons commencé à appeler des services de santé et des hôpitaux pour voir si d'autres avaient cette description très vague, » Layden a dit. « En quelques jours, juste par ces appels, nous avons eu deux autres patients. »

À San Francisco, M. Elizabeth Gibb a vu un patient dont la maman avait vu les nouvelles hors du Wisconsin et avait demandé s'il pourrait être branché à son adolescent hospitalisé.

Avant le 2 août, l'Illinois avait éteint une alerte des cliniciens recherchant plus de cas. Le Wisconsin était jusqu'à 11 cas.

Pendant que plus de cas apparaissaient en travers du pays, le Wisconsin a dessiné un questionnaire pour que les conditions envoient aux cliniciens, ainsi ils pourraient tout avoir une définition assimilée de cas et travail hors circuit des caractéristiques assimilées, Haupt a dit. Au moins 20 personnes au service de santé de condition du Wisconsin se sont dépêchées sur la réaction - sur leur charge de travail régulière.

La remarque dirigeante d'Epi-X

Après les nouvelles d'un cas en travers de la bordure en Illinois - et un mois depuis qui premier appel téléphonique de D'Andrea à Gutzeit - le service de santé du Wisconsin a décidé d'envoyer une alerte d'Epi-X le 8 août. C'est une alerte à tous les services de santé de condition sur le réseau épidémique d'échange d'informations géré par la CDC.

Après le bulletin l'annonce du Wisconsin a eu jusqu'à 25 a soupçonné des cas liés à vaping, appels plus à torrents dedans du New Jersey à la Caroline du Nord.

À partir de là, elle a commencé à lancer des boules de neige.

La CDC a annoncé le 17 août que 94 cas possibles ont existé, donnant un coup de pied hors circuit un délire de medias qui a abouti à la conscience nationale des dangers de vaping et de cris pour la tête de Food and Drug Administration à démissionner.

Dans des jours, la CDC a acheminé une équipe - deux personnes vers l'Illinois, deux au Wisconsin - qui a aidé le peigne par des cas. Meiman et Layden prolongés pour travailler ensemble pour définir davantage la condition et l'information du même rang d'autres conditions.

Car le nombre de dossiers a quintuplé, beaucoup reste toujours inconnu au sujet de la maladie. Beaucoup d'experts ne croient pas que cette manifestation finira n'importe quand bientôt. Toujours, Haupt a dit qu'il est incroyablement fier du travail que les fonctionnaires dans le Wisconsin - de l'hôpital pour enfants au service de santé de condition - ont fait le repérer. Il croit que leur avis a pu avoir aidé à sauver des durées.

« Qui est la santé publique de voie est censée fonctionner, » il a dit. « Et espérez-moi, il ne fonctionne pas toujours de cette façon. »

Barry-Farceur supérieur d'Anna Maria de correspondant de la Californie Healthline contribué à cet état.

Journal de la santé de KaiserCet article a été réimprimé de khn.org avec l'autorisation de la fondation de Henry J. Kaiser Family. Le journal de la santé de Kaiser, un service de nouvelles en qualité de rédacteur indépendant, est un programme de la fondation de famille de Kaiser, une organisation pour la recherche indépendante de police de santé indépendante avec Kaiser Permanente.