L'étude met en valeur l'avantage de la troisième échographie tardive de trimestre pour trouver des anomalies foetales manquées

Dans une étude publiée en ultrason dans l'obstétrique et la gynécologie que des plus de 50.000 grossesses impliquées, une anomalie foetale ont été trouvée pour la première fois dans le troisième trimestre dans un dans 200 femmes qui avaient subi une première et/ou deuxième échographie de trimestre.

La plupart des anomalies foetales (68%) vues à 35 à 37 semaines avaient été déjà diagnostiquées dans le premier et/ou deuxième trimestre, et l'incidence des anomalies d'abord vues à 35 et 37 semaines était 0,5%.

L'étude met en valeur l'avantage d'une troisième échographie tardive de trimestre pour trouver les anomalies foetales qui ont été manquées dans les premières et deuxièmes échographies précédentes de trimestre ou est devenue apparente seulement pendant le troisième trimestre.

Source:
Journal reference:

Ficara, A., et al. (2019) Value of routine ultrasound examination at 35–37 weeks' gestation in diagnosis of fetal abnormalities. Ultrasound in Obstetrics & Gynecology. doi.org/10.1002/uog.20857.