Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

L'initiative suisse neuve vise à élargir l'accès au neurotechnology d'inauguration

NeuroRestore est une installation centrale neuve par la fondation de Defitech, le centre hospitalier universitaire de Lausanne (CHUV), l'université de la faculté de Lausanne (UNIL) de la biologie et du médicament (FMB), et EPFL pour armer des compétences dans le neurorehabilitation et des technologies neurochirurgicales d'implant en travers des quatre institutions d'associé. Les médecins, les techniciens et les chercheurs joindront des forces pour développer des « electroceuticals » - un type de neurotherapy qui emploie l'électrostimulation pour aider à remettre le fonctionnement de moteur dans les patients paraplégiques et tétraplégiques, ainsi que dans les gens souffrant de Parkinson ou après des effets d'une rappe. L'équipe de NeuroRestore les demandes de règlement novatrices et personnalisées d'essai qui, une fois que prouvées, seront rendues procurables aux hôpitaux et aux patients. Le centre formera également un rétablissement neuf des praticiens et des techniciens de santé dans l'utilisation de ces traitements de découverte.

Recherche de accélération

Le 1er novembre 2018, neurologiste Grégoire Courtine d'EPFL et neurochirurgien Jocelyne Bloch de CHUV publié les découvertes de l'étude à la surface du sol de mouvement de stimulation (STIMO) dans la nature de tourillon. La recherche a déterminé un cadre thérapeutique neuf révolutionnaire pour améliorer la guérison de la lésion de la moelle épinière, combinant l'électrostimulation visée de la moelle épinière (réglée par un stimulateur) et un système intelligent de poids du corps-support. Après avoir subi le traitement d'inauguration, huit patients paraplégiques pouvaient prendre quelques mesures sans aide.

La fondation de Defitech partnered avec EPFL, CHUV et UNIL pour fonder NeuroRestore, un centre qui établira sur les découvertes de l'étude et de la promotion accélérée de STIMO le développement de ces traitements novateurs pour les effectuer largement - procurable dès que possible. Les patients potentiels peuvent enregistrer leur intérêt en remplissant un formulaire en ligne chez http://www.neurorestore.swiss.

L'équipe de NeuroRestore sera écartée en travers de plusieurs sites : CHUV dans la biotechnologie de Lausanne, de campus de CRR SuvaCare (une clinique de rééducation et basées sur Sion des associés financiers du projet), et d'EPFL à Genève. Les chercheurs, basés à CHUV et à EPFL, travailleront également avec le centre de Wyss pour bio et Neuroengineering à Genève. Les patients subiront la chirurgie à CHUV, alors que les séances de rééducation auront lieu à CHUV ou à CRR SuvaCare. Jocelyne Bloch et Grégoire Courtine serviront de Co-directeurs du centre.

Applications étendues

Les membres fondateurs de NeuroRestore ont conclu une convention de cinq ans. La prochaine étude clinique, STIMO-2, emploiera les technologies développées en tant qu'élément de l'étude originelle de STIMO - qui s'est adressée à des patients présentant des lésions chroniques (remontant trois ans ou plus) - pour soigner jusqu'à 20 patients paraplégiques avec les dégâts récents de moelle épinière. Ce sera une étude multicentrique en Suisse, en Allemagne et aux Pays-Bas.