Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

Les nanoreactors catalytiques ont pu simplifier le processus de fabrication des produits chimiques fins

L'Organisation Mondiale de la Santé (WHO) a déclaré la manifestation nouvelle de coronavirus « une urgence de santé publique de préoccupation internationale » sur les 30th de janvier (TMG). Le monde est tremblé par la propagation internationale des infections nouvelles de coronavirus. La distribution rapide des médicaments comprenant l'antivirus sont exigées, cependant, elle est très provocante pour les produire en série dans une courte période due au procédé compliqué de la fabrication de médicament. Au beau milieu de ceci, une équipe de recherche de POSTECH a avec succès développé les nanoreactors catalytiques qui pourraient simplifier le processus de fabrication des produits chimiques fins tels que des médicaments et des médicaments.

L'équipe de recherche s'est composée de M. Soumen Dutta et de prof. Au Su Lee du département de chimie de POSTECH a avec succès comporté trois fonctionnalités différentes des catalyseurs à un nanoplatform organique de cadre en métal (MOF) unique. Ils ont également expliqué les réactions multipas de cascade, qui fabriquent des produits finis dans d'excellentes puissances et activité optique élevée, par des effets synergiques des substances catalytiques situées sur la distance nanoe.

La fabrication pharmaceutique et chimique passe par la suite du procédé multipas de synthèse et de séparation et a besoin de des coûts élevés et la longue heure pour le traitement. En particulier, les catalyseurs utilisés dans chaque heure synthétique d'opération le plus souvent neutralisent la réactivité et la sélectivité de l'un l'autre. Ainsi, il est tâche très provocante et essentielle de simplifier le procédé en développant l'intégration de différents catalyseurs tout en mettant à jour leur réactivité et stabilité.

L'équipe de recherche a synthétisé un cadre métallo-organique mesoporous (MOF) avec les pores nanos de taille (20~40nm) par l'en kit des ions en métal et des ligands organiques. Puis, ils ont produit des nanoreactors catalytiques multimodaux (MCNRs) en introduisant des catalyseurs et des enzymes de nanoparticle en métal aux mesopores en quelques phases. Ils ont vérifié que les ions, les nanoparticles, et les enzymes en métal allouées dans les mesopores près de MCNRs n'entravent pas des fonctionnalités catalytiques de l'un l'autre mais effectuent des réactions chimiques multipas de cascade efficacement.

Le premier auteur du papier, M. Soumen Dutta a dit :

Nous pouvions expliquer le processus de fabrication chimique, qui exige des procédures multipas, d'une procédure simplifiée avec un catalyseur unique. Ceci peut mener à simplifier le processus de fabrication des produits chimiques fins tels que les médicaments qui ont besoin de sélectivité optique élevée. »

Prof. Au Su Lee a également montré son anticipation et a dit, « ceci peut changer le procédé chimique en qui respecte l'environnement qui peut employer moins de solvants et d'énergie utilisés en séparant des clichés intermédiaires. En particulier, en réduisant le numéro de la réaction chimique fait un pas, nous pouvons diminuer le moment nécessaire pour les vaccins se développants qui peuvent répondre à un virus. Il abaissera également le coût de production des médicaments et des prix. »

Cette réalisation de recherches a été relâchée dans la version en ligne de l'édition internationale d'Angewandte Chemie, qui est le tourillon le plus important dans le domaine de la chimie et de la chimie appliquée. La recherche a été supportée par le programme de recherche de la science fondamentale par la fondation nationale de recherches de la Corée.

Source:
Journal reference:

Dutta, S., et al. (2020) Highly Mesoporous Metal‐Organic Frameworks as Synergistic Multimodal Catalytic Platforms for Divergent Cascade Reactions. Angewandte Chemie. doi.org/10.1002/ange.201916578.