Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

La recherche examine le choc de la pandémie de coronavirus sur de jeunes soignants

Le choc de la pandémie COVID-19 sur de jeunes soignants est examiné dans un projet de recherche neuf concernant l'université d'East Anglia (UEA).

La recherche examine le choc de la pandémie de coronavirus sur de jeunes soignants

M. Kate Blake-Holmes, du centre d'UEA pour la recherche sur des enfants et des familles, travaille avec les organismes de support s'inquiétant ensemble et le jeune Forum de soignants de la Norfolk pour comprendre en temps réel les besoins de jeunes soignants et comment ceux-ci sont managés pendant la crise.

Au-dessus d'approximativement quatre semaines, le projet recueillera le contrôle par retour de l'information de jeunes soignants, leurs familles et professionnels dans la santé, soins sociaux et éducation, afin de comprendre leurs expériences et préoccupations, et comment les services sont recensants et répondants à ces derniers.

Il regardera les barrages et les défis principaux à de jeunes soignants ressentant supportés et ce qui fonctionne bien, ainsi que les quels développements de guidage et de pratique sont déjà en place.

Le virus COVID-19 aura des implications d'une grande portée pour les 700.000 jeunes soignants prévus au R-U. Tandis qu'il s'avère que les enfants et les jeunes gens sont moins pour remarquer les effets matériels significatifs du virus lui-même, le choc indirect des tentatives de contrer l'écart de lui sont susceptibles d'avoir un impact majeur sur leur bien-être psychologique.

La santé, les systèmes sociaux de soins et d'éducation en place de supporter et sauvegarder de jeunes soignants et leurs familles lutte sous la pression accrue, devant apporter les modifications radicales dans la façon dont elles répondent aux besoins des gens handicapés et vulnérables et d'entraîner potentiellement leur orientation à partir des besoins souvent cachés et marginalisés de jeunes soignants.

À côté de ceci, des restrictions sévères en personne au contact et de la course en dehors des barrages considérables de présent de maison aux enfants qui fournissent des soins pour les membres de la famille vulnérables. Par exemple, avec une augmentation de leurs responsabilités de soin, les réseaux préexistants qui ont pu avoir fourni à de jeunes soignants le délai et le support, tel que l'école et les amitiés de groupe affinitaire, des visites à domicile et des soins à domicile, ont simultanément entraîné à une extrémité subite.

L'acte 2020 de coronavirus retire également temporairement les obligations d'origine législative des autorités locales pour évaluer et supporter des soignants. M. Blake-Holmes avertit que le profil de jeunes soignants peut pour cette raison glisser encore autre sous le radar et elles peuvent ne pas se sentir capables articuler leurs propres autorités locales des besoins.

M. Blake-Holmes, un assistant social enregistré avec l'expérience a rapporté à de jeunes soignants et la santé mentale, a indiqué : « Les besoins de jeunes soignants sont souvent marginalisés, leurs voix inentendues. En soi, il est indispensable de comprendre dès que possible comment ceci ressent pour eux et ceux elles s'inquiètent de dans ce contexte actuel, de sorte que nous puissions soulever collectivement la conscience des leurs besoins et préoccupations.

COVID-19 et les mesures qui sont pris pour le contrer, tel que des fermetures d'école, social distançant et l'isolement d'individu ont un impact important sur de jeunes soignants. Cette recherche nous aidera à découvrir ce qui peut être fait pour les aider et pour augmenter la reconnaissance des jeunes gens fournissant des soins. »

M. Blake-Holmes, le centre d'UEA pour la recherche sur des enfants et des familles

Les buts du projet de bénéficier de jeunes soignants pendant la pandémie COVID-19 d'un certain nombre de voies, telles qu'introduire une conscience en travers des services pour être conscients du choc qui change dans la provision auront sur eux.

Le travail aidera à aviser la fourniture du support efficace et recenser le support urgent a besoin, alors que les rapports d'avancement hebdomadaires et l'analyse finale du projet chargeront au guidage de pratique, qui peut être partagé avec des services volontaires et statutaires en travers du R-U.

Les chercheurs recommandent également que n'importe quel enfant vivant avec un parent avec l'état de santé matériel à long terme, l'invalidité ou la santé mauvaise mentale, soit considéré en tant que jeune soignant dans toute la pandémie COVID-19.

Être un jeune soignant peut être très dur et exigeant dans le meilleur des cas. La pandémie COVID-19 a eu un choc accru significatif sur beaucoup de jeunes soignants et leurs familles. Elle a également affecté le support procurable à eux, et comment facilement eux et leurs familles peuvent obtenir ce support. C'est pourquoi la compréhension de leurs besoins et quel support est nécessaire est extrêmement importante pour nous. Nous voulons nous adapter ce que nous faisons pour supporter de jeunes soignants ainsi que nous pouvons. Nous travaillerons également avec nos associés et d'autres organismes à essayer de les aider pour fonctionner des voies qui aident des soignants aussi effectivement comme possible. »

Andy McGowan, chef de services de soignant aux soins ensemble

Le projet comportera des groupes cibles et des entrevues de personne conduits par des appels téléphoniques et de vidéo. Le contrôle par retour de l'information sera également recherché par les soins ensemble du site Web, alors que des vues, les avis, et les expériences seront également recueillis par l'intermédiaire de Twitter et de l'email.

L'équipe est intéressée par l'audition de jeunes soignants (âgés 14 ou ci-dessus), ceux qui sont occupés par d'un jeune soignant ou un chantier professionnel avec des gens donnant ou recevant le support.