Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

Tocilizumab améliore la survie dans les patients COVID-19 avec ARDS

La pandémie du courant COVID-19 provoquée par le SARS-CoV-2 (syndrôme respiratoire aigu sévère coronavirus-2), a déjà presque 4,8 millions de cas confirmés et les plus de 318.000 morts.

Une des caractéristiques douloureuses de l'épidémie est l'étape progressive d'un pourcentage significatif des patients au syndrome de détresse respiratoire aigu (ARDS), exigeant la ventilation artificielle invasive. La raison derrière cette détérioration clinique sévère vraisemblablement est liée à un phénomène appelé une tempête de cytokine de `.'

Quelle est une tempête de cytokine ?

Les caractéristiques en chef de cette condition comprennent une réaction hyperinflammatory à l'infection, avec les taux sanguins élevés de cytokines et de chémokines pro-inflammatoires comme l'IL-6. Cette dernière chémokine, en particulier, entraîne une perturbation plus sévère d'échange de gaz du sang entre les alvéoles et les capillaires des poumons.

Beaucoup d'états cliniques de Chine et d'Italie indiquent que cette condition est attentivement liée au développement de la maladie sévère COVID-19 ou critique. En d'autres termes, plus de part importante de patients présentant les niveaux élevés de cytokine développent l'effondrement cardiovasculaire, le dysfonctionnement de multi-organe, et la mort.

Ceci qui trouve le rend indispensable de recenser des patients avec des tempêtes de cytokine, ainsi que de les traiter et d'éviter son cas dans d'autres patients, s'il y a lieu. Pour cette raison, les chercheurs informent l'utilisation de tels médicaments qui ont été déjà reconnus pour qu'utiliser-et clinique réduise le hyperinflammation et ainsi le nombre de morts dues à ce virus. Il est nécessaire de compiler des informations sur à quelle distance le tocilizumab, par exemple, les aides pour éviter et traiter des tempêtes de cytokine dans ces patients.

Virus SARS-CoV-2 grippant aux récepteurs ACE-2 sur une cellule humaine, l
Virus SARS-CoV-2 grippant aux récepteurs ACE-2 sur une cellule humaine, l'étape initiale de l'infection COVID-19. Crédit d'image : Kateryna Kon/Shutterstock

Que Tocilizumab fait-il ?

Le tocilizumab de médicament est récent entré dans le projecteur dû à sa capacité d'empêcher la transduction du signal cellulaire par l'intermédiaire de la voie assistée d'IL-6. Sa sécurité a été déterminée dans des essais de la phase III pour des patients présentant l'arthrite rhumatoïde. Il n'y avait aucune complication liée à son utilisation, ou morts, ni l'une ni l'autre d'aucune caractéristique de progression de la maladie.

D'ailleurs, le médicament n'est pas associé à un risque excessif d'infection secondaire en raison de l'immunodépression.

Actuellement, un petit essai en Chine a expliqué le médicament pour être efficace dans les patients COVID-19. Moins de quelques jours de début de demande de règlement, les patients ont montré l'amélioration des symptômes cliniques, alors que la fièvre disparaissait. Le besoin de supplémentation de l'oxygène réduite au fil du temps, alors que le poumon guérissant était confirmé par le lent. Toujours, l'amélioration régulière des opacities de verre dépoli et le poumon infiltre sur la lecture de CT de poitrine.

Les améliorations correspondantes des essais en laboratoire de l'inflammation confirment que ce médicament pourrait effectivement aider les patients COVID-19. En outre, un plus grand essai contrôlé randomisé est conduit sur les centres multiples, pour évaluer l'efficacité et la sécurité du tocilizumab dans la demande de règlement des cas neufs de la pneumonie COVID-19.

Un syndrome relatif est lymphohistiocytosis haemophagocytic secondaire (sHLH), une augmentation souvent-manquée mais explosive et mortelle des niveaux de cytokine qui aboutit à l'échec de multi-organe. Le profil caractéristique de cytokine du sHLH, une fois vu dans les patients COVID-19, prévoit un cours sévère de la maladie.

Pour cette raison, une Commission des bornes inflammatoires aiment la ferritine en hausse, comptes de plaquette en baisse, et la protéine C réactive est recommandée pour interviewer les patients COVID-19 présentant la maladie sévère, pour trouver la présence du hyperinflammation. Cette Commission, avec un HScore plus de 169, est utile en prenant le groupe de patients pour qui le taux de mortalité pourrait être réduit par immunodépression. À ce seuil, le HScore a une sensibilité de 93% et une spécificité de 80%.

L'étude actuelle

L'étude actuelle publiée sur le medRxiv* de serveur de prétirage a compris 94 patients âgés 18 ans ou plus qui ont été hospitalisés entre le 15 mars 2020, et 20 avril 2020. Tous les cas étaient positifs pour le RT-PCR (amplification en chaîne par polymérase en temps réel) sur un spécimen nasopharyngal d'écouvillon.

Pour cette étude, 44 patients ont été recrutés pour le groupe de travail et les 50 au groupe témoin. Les deux ont été appariés pour l'âge, le sexe, l'indice de masse corporelle, et le HScore pour les bornes inflammatoires comme la ferritine, l'AST, le fibrinogène, et les triglycérides. L'âge moyen était de 56 et 66 ans à l'étude et aux groupes témoins.

Les chercheurs ont constaté que le moyen HScore était 114 dans le groupe sur le tocilizumab contre 92 au groupe témoin. Les niveaux des bornes pro-inflammatoires étaient plus élevés dans le premier groupe, qui a également eu une période plus étendue d'hospitalisation, à presque 18 jours.

Le régime de la survie était beaucoup plus élevé dans le groupe de tocilizumab, à 61% comparé à 48% au groupe témoin. Cependant, l'incidence de la maladie sévère et de la survie parmi les patients mâles qui ont obtenu le médicament était, respectivement, comparée plus élevé et inférieur aux femelles qui ont été traitées pour l'infection.

Reconnaissant le besoin d'attention en interprétant les découvertes trop grand, les chercheurs disent, » nous attendons les résultats des essais contrôlés randomisés actuels pour répondre réellement à la question de si Tocilizumab améliore la survie dans des patients de COVID-19 ARDS.

Avis *Important

le medRxiv publie les états scientifiques préliminaires qui pair-ne sont pas observés et ne devraient pas, en conséquence, être considérés comme concluants, guident la pratique clinique/comportement relatif à la santé, ou traité en tant qu'information déterminée.

Journal reference:
Dr. Liji Thomas

Written by

Dr. Liji Thomas

Dr. Liji Thomas is an OB-GYN, who graduated from the Government Medical College, University of Calicut, Kerala, in 2001. Liji practiced as a full-time consultant in obstetrics/gynecology in a private hospital for a few years following her graduation. She has counseled hundreds of patients facing issues from pregnancy-related problems and infertility, and has been in charge of over 2,000 deliveries, striving always to achieve a normal delivery rather than operative.

Citations

Please use one of the following formats to cite this article in your essay, paper or report:

  • APA

    Thomas, Liji. (2020, May 18). Tocilizumab améliore la survie dans les patients COVID-19 avec ARDS. News-Medical. Retrieved on June 19, 2021 from https://www.news-medical.net/news/20200518/Tocilizumab-improves-survival-in-COVID-19-patients-with-ARDS.aspx.

  • MLA

    Thomas, Liji. "Tocilizumab améliore la survie dans les patients COVID-19 avec ARDS". News-Medical. 19 June 2021. <https://www.news-medical.net/news/20200518/Tocilizumab-improves-survival-in-COVID-19-patients-with-ARDS.aspx>.

  • Chicago

    Thomas, Liji. "Tocilizumab améliore la survie dans les patients COVID-19 avec ARDS". News-Medical. https://www.news-medical.net/news/20200518/Tocilizumab-improves-survival-in-COVID-19-patients-with-ARDS.aspx. (accessed June 19, 2021).

  • Harvard

    Thomas, Liji. 2020. Tocilizumab améliore la survie dans les patients COVID-19 avec ARDS. News-Medical, viewed 19 June 2021, https://www.news-medical.net/news/20200518/Tocilizumab-improves-survival-in-COVID-19-patients-with-ARDS.aspx.