Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

Le Resveratrol et le pterostilbene empêchent l'infection SARS-CoV-2 in vitro

Une équipe des scientifiques à l'université de Groningue, aux Pays-Bas, explique que des produits végétaux naturels, le resveratrol, et son analogue structurel, pterostilbene, ont des activités antivirales durables contre l'infection respiratoire aiguë sévère du coronavirus 2 (SARS-CoV-2). L'étude est actuellement disponible sur le serveur de prétirage de bioRxiv*.

Depuis son émergence fin décembre 2019 en Chine, SARS-CoV-2, l'agent pathogène causal de la maladie 2019 (COVID-19) de coronavirus, avait montré une trajectoire imparable de boîte de vitesses mondiale. Bien que des efforts continus soient effectués dans la recherche de la thérapeutique efficace ou des vaccins, il reste beaucoup de chemin à faire avant de trouver une solution pour contenir le COVID-19 universel.

La forme sévère de COVID-19 est connue pour être associée à l'inflammation sévère de poumon induite par viral infection et réactions immunitaires antivirales d'hôte. Plusieurs phytochemicals avec anti-inflammatoire et des propriétés antioxydantes, telles que le resveratrol, ont été montrés pour avoir des activités antivirales efficaces contre une grande variété d'agents pathogènes, y compris le coronavirus respiratoire de syndrome de Moyen-Orient (MERS-CoV), le virus de l'immunodéficience humaine (HIV), le virus de la grippe, et le virus respiratoire de syncytium. Concernant le mode de l'action, le resveratrol a été montré pour empêcher le cycle de réplication virale directement.

Vu les propriétés antivirales potentielles du resveratrol, l'étude actuelle a été entreprises pour évaluer l'effet du resveratrol et de son analogue structurel, pterostilbene, en traitant l'infection SARS-CoV-2.

Activité antivirale de resveratrol et de pterostilbene vers SARS-CoV-2 en cellules de Vero E6. Production de virus infectieux par des cellules de Vero E6 inoculées avec SARS-CoV-2 à MOI 1 dans l
Activité antivirale de resveratrol et de pterostilbene vers SARS-CoV-2 en cellules de Vero E6. Production de virus infectieux par des cellules de Vero E6 inoculées avec SARS-CoV-2 à MOI 1 dans l'absence (le NT indique pour non traité) ou la présence des concentrations croissantes (a) de resveratrol, (b) pterostilbene ou le contrôle de solvant d'EtOH. (c) Les valeurs EC50 et EC90 déterminées par analyse de régression non linéaire. (d, e) résistance de l'activité antivirale (d) du resveratrol et (e) du pterostilbene à 16, 24, 40 et 60 heures de postinoculation (hpi). Le trait pointillé indique le seuil du dépistage. Des caractéristiques sont représentées en tant que moyen ± SEM au moins de trois expériences indépendantes. Chaque symbole représente des caractéristiques d'une expérience indépendante unique. Le test du stagiaire T a été employé pour évaluer des différences statistiques et un ≤ 0,05 de valeur de p a été considéré significatif avec le ≤ 0,05 de *p, ** le ≤ 0,01 de p et le ≤ 0,001 du *** p. Faute de ` *' la caractéristique est non significative.

Modèle actuel d'étude

Les scientifiques avaient l'habitude différents types de cellules, y compris des cellules de rein de singe, cellules épithéliales humaines de poumon, et des cellules épithéliales bronchiques primaires humaines, pour vérifier si le resveratrol et le pterostilbene peuvent empêcher la réplication de SARS-CoV-2 in vitro.

Observations importantes

Au commencement, les scientifiques ont déterminé la cytotoxicité dépendante de la dose du resveratrol et du pterostilbene. Basé sur ces découvertes, ils ont décidé d'employer le µM 150 le µM du resveratrol et 60 du pterostilbene comme doses expérimentales les plus élevées pour continuer toutes les expériences suivantes.

Pour induire l'infection, des cellules de rein de singe ont été inoculées avec SARS-CoV-2 et simultanément traitées avec le resveratrol et le pterostilbene. Elles ont observé que resveratrol et pterostilbene réduit la production de la particule virale d'une façon dépendante de la dose. Comparé au resveratrol, pterostilbene s'est avéré un agent antiviral plus efficace, qui réduit la progéniture virale même aux doses inférieures. D'ailleurs, les les deux les composés ont montré des activités antivirales intenses pendant un laps de temps prolongé.

Pour déterminer le mode de l'action du resveratrol et du pterostilbene, ils ont effectué une expérience de temps-de-médicament-ajout où ils ont administré les composés avant, pendant, et après l'inoculation virale. De façon générale, on n'a observé aucun effet sur la production de particule virale quand les composés ont été ajoutés avant de produire l'infection. On a observé un effet doux quand les composés ont été ajoutés pendant l'infection. Intéressant, on a observé une réduction significative dans la production de particule virale quand les composés ont été ajoutés après avoir produit l'infection. D'ailleurs, on n'a observé aucun effet quand les composés ont été ajoutés à la fois se dirigent représentant l'ensemble et le desserrage viraux du virion. Ces observations indiquent que les activités antivirales du resveratrol et du pterostilbene sont plus importantes se dirigent à la fois entre l'entrée et le desserrage viraux du virion, signifiant que les composés fonctionnent principalement à côté d'empêcher le cycle de réplication virale.

Bien que le resveratrol et le pterostilbene n'aient pas montré n'importe quelle activité antivirale significative sur les cellules épithéliales humaines de poumon, on a observé une activité antivirale de resveratrol et un pterostilbene efficaces et durables contre l'infection SARS-CoV-2 en cellules épithéliales bronchiques primaires humaines entièrement différenciées.

Choses importantes à rappeler

Basé sur les découvertes d'étude, le resveratrol et le pterostilbene ont le potentiel d'être employé comme agents antiviraux contre SARS-CoV-2. Cependant, une chose essentielle à considérer est que l'étude a été entreprise utilisant les modèles in vitro, et pour cette raison, n'indique pas que ces composés seront réellement efficaces en soignant les patients COVID-19. Par conséquent, ces composés ne devraient pas être absorbés en tant que médicaments préventifs ou curatifs jusqu'à avoir une réponse affirmative des tests cliniques humains correcte.

Avis *Important

le bioRxiv publie les états scientifiques préliminaires qui pair-ne sont pas observés et ne devraient pas, en conséquence, être considérés comme concluants, guident la pratique clinique/comportement relatif à la santé, ou traité en tant qu'information déterminée.

Journal reference:
Dr. Sanchari Sinha Dutta

Written by

Dr. Sanchari Sinha Dutta

Dr. Sanchari Sinha Dutta is a science communicator who believes in spreading the power of science in every corner of the world. She has a Bachelor of Science (B.Sc.) degree and a Master's of Science (M.Sc.) in biology and human physiology. Following her Master's degree, Sanchari went on to study a Ph.D. in human physiology. She has authored more than 10 original research articles, all of which have been published in world renowned international journals.

Citations

Please use one of the following formats to cite this article in your essay, paper or report:

  • APA

    Dutta, Sanchari Sinha. (2020, September 28). Le Resveratrol et le pterostilbene empêchent l'infection SARS-CoV-2 in vitro. News-Medical. Retrieved on November 24, 2020 from https://www.news-medical.net/news/20200928/Resveratrol-and-pterostilbene-inhibit-SARS-CoV-2-infection-in-vitro.aspx.

  • MLA

    Dutta, Sanchari Sinha. "Le Resveratrol et le pterostilbene empêchent l'infection SARS-CoV-2 in vitro". News-Medical. 24 November 2020. <https://www.news-medical.net/news/20200928/Resveratrol-and-pterostilbene-inhibit-SARS-CoV-2-infection-in-vitro.aspx>.

  • Chicago

    Dutta, Sanchari Sinha. "Le Resveratrol et le pterostilbene empêchent l'infection SARS-CoV-2 in vitro". News-Medical. https://www.news-medical.net/news/20200928/Resveratrol-and-pterostilbene-inhibit-SARS-CoV-2-infection-in-vitro.aspx. (accessed November 24, 2020).

  • Harvard

    Dutta, Sanchari Sinha. 2020. Le Resveratrol et le pterostilbene empêchent l'infection SARS-CoV-2 in vitro. News-Medical, viewed 24 November 2020, https://www.news-medical.net/news/20200928/Resveratrol-and-pterostilbene-inhibit-SARS-CoV-2-infection-in-vitro.aspx.