Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

L'OMS étudient des découvertes Remdesivir et d'autres médicaments repurposed inutiles dans COVID-19

Une étude randomisée de grande puissance a été récent conduite par l'Organisation Mondiale de la Santé (WHO) pour évaluer l'efficacité de quatre médicaments antiviraux repurposed, y compris Remdesivir, hydroxychloroquine, Lopinavir, et interféron, actuel employé pour soigner les patients hospitalisés de la maladie 2019 de coronavirus (COVID-19).

Malheureusement, les résultats d'essai indiquent qu'aucun de ces médicaments ne réduit effectivement la mortalité, l'amorçage de la ventilation, et la durée du séjour d'hôpital. L'étude est actuellement disponible sur le serveur de prétirage de medRxiv*.

Essai de solidarité d
Essai de solidarité d'OMS - l'information au 4 octobre 2020 sur l'entrée, la revue (FU) et les analyses (ITT) d'intention-à-festin

L'information générale

Depuis l'émergence de la pandémie COVID-19, beaucoup d'antiviraux repurposed pour soigner les patients sévèrement affectés COVID-19. De ces médicaments, Remdesivir, hydroxychloroquine, Lopinavir, et interféron ont montré des résultats prometteurs dans beaucoup d'études. Pour évaluer l'efficacité de ces quatre médicaments en réduisant COVID-19 a associé la morbidité et la mortalité, un grand, multinationale, étude randomisée faisant participer les patients COVID-19 hospitalisés a été conduite par une équipe d'experts d'OMS en mars 2020.

Les protocoles d'essai

L'impliqué d'essai un total de 11.266 patients COVID-19 qui ont été admis à 405 hôpitaux dans 30 pays. Les patients ont été fait au hasard divisés en différents groupes de médicament. Avec précision, 2.750 patients ont reçu Remdesivir, la hydroxychloroquine reçue par 954, Lopinavir reçu par 1.411, interféron reçu par 651, et Lopinavir, par 1412 seulement interféron reçu 4088, et n'a reçu aucun médicament d'étude (groupe témoin). Aucun placebo n'a été employé dans cet essai.  

Le but principal de l'essai était d'évaluer la mortalité à l'hôpital. De plus, l'amorçage de la ventilation et la durée du séjour d'hôpital ont été évalués en tant que seconds objectifs.

Découvertes de l'essai

Les découvertes d'essai ont indiqué qu'aucun des médicaments d'étude n'a exercé des bienfaits sur les patients COVID-19 hospitalisés en termes de réduire la mortalité, l'amorçage de la ventilation, et la durée d'hospitalisation.

Remdesivir au commencement développé pour soigner Ebola et des patients d'hépatite C, repurposed pour la demande de règlement COVID-19 à cause de sa capacité d'empêcher la réplication virale. Un essai conduit par les instituts de la santé nationaux (NIH) a précédemment prouvé que Remdesivir peut modérément réduire le temps de rétablissement dans les patients COVID-19. Basé sur cette conclusion, les USA Food and Drug Administration (FDA) ont accordé à l'autorisation de secours pour l'usage de Remdesivir le 1er mai 2020. Actuellement aux Etats-Unis, Remdesivir est employé par habitude pour soigner les patients COVID-19 hospitalisés indépendamment de la gravité de la maladie.

Bien qu'on n'ait observé aucun effet sur la mortalité dans l'essai du NIH, une étude publiée dans New England Journal de médicament a montré à ce Remdesivir la mortalité réduite de 70% dans les patients COVID-19 recevant l'oxygène de débit faible. L'étude a également prouvé que Remdesivir réduit effectivement le temps de rétablissement et la progression de la maladie.

Les études précédentes ont indiqué des découvertes controversées concernant la hydroxychloroquine et le Lopinavir, avec la plupart d'apparence aucune efficacité spécifique ou significative avec des ces médicaments en traitant a hospitalisé les patients COVID-19. Concernant l'interféron, aucun essai de grande puissance évaluant les effets de réduction de la mortalité n'a été rapporté.  

Selon les experts d'OMS, les découvertes « peu prometteuses » de l'essai actuel « suffisent pour réfuter des espoirs tôt » produits par des essais à petite échelle ou non-randomisés que les médicaments l'uns des d'étude « réduiront considérablement la mortalité de malade hospitalisé, l'amorçage de la ventilation, ou la durée d'hospitalisation. »

Elles ont mentionné dans le manuscrit que la mortalité a associé des découvertes que l'essai montré sont en conformité avec les découvertes de tous les tests cliniques importants.

Pour étudier l'efficacité d'autres médicaments thérapeutiques, tels que des immunomodulators et des anticorps monoclonaux visant expressément le coronavirus 2 (SARS-CoV-2) de syndrôme respiratoire aigu sévère, l'essai recrute actuel environ 2.000 patients par mois.

Avis *Important

le medRxiv publie les états scientifiques préliminaires qui pair-ne sont pas observés et ne devraient pas, en conséquence, être considérés comme concluants, guident la pratique clinique/comportement relatif à la santé, ou traité en tant qu'information déterminée.

Journal reference:
Dr. Sanchari Sinha Dutta

Written by

Dr. Sanchari Sinha Dutta

Dr. Sanchari Sinha Dutta is a science communicator who believes in spreading the power of science in every corner of the world. She has a Bachelor of Science (B.Sc.) degree and a Master's of Science (M.Sc.) in biology and human physiology. Following her Master's degree, Sanchari went on to study a Ph.D. in human physiology. She has authored more than 10 original research articles, all of which have been published in world renowned international journals.

Citations

Please use one of the following formats to cite this article in your essay, paper or report:

  • APA

    Dutta, Sanchari Sinha. (2020, October 18). L'OMS étudient des découvertes Remdesivir et d'autres médicaments repurposed inutiles dans COVID-19. News-Medical. Retrieved on May 11, 2021 from https://www.news-medical.net/news/20201018/WHO-study-finds-Remdesivir-and-other-repurposed-drugs-ineffective-in-COVID-19.aspx.

  • MLA

    Dutta, Sanchari Sinha. "L'OMS étudient des découvertes Remdesivir et d'autres médicaments repurposed inutiles dans COVID-19". News-Medical. 11 May 2021. <https://www.news-medical.net/news/20201018/WHO-study-finds-Remdesivir-and-other-repurposed-drugs-ineffective-in-COVID-19.aspx>.

  • Chicago

    Dutta, Sanchari Sinha. "L'OMS étudient des découvertes Remdesivir et d'autres médicaments repurposed inutiles dans COVID-19". News-Medical. https://www.news-medical.net/news/20201018/WHO-study-finds-Remdesivir-and-other-repurposed-drugs-ineffective-in-COVID-19.aspx. (accessed May 11, 2021).

  • Harvard

    Dutta, Sanchari Sinha. 2020. L'OMS étudient des découvertes Remdesivir et d'autres médicaments repurposed inutiles dans COVID-19. News-Medical, viewed 11 May 2021, https://www.news-medical.net/news/20201018/WHO-study-finds-Remdesivir-and-other-repurposed-drugs-ineffective-in-COVID-19.aspx.