Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

COVID-19 peut déclencher des épisodes récurrents de syndrome de Guillain-Barré, expositions d'une étude de cas

La maladie 2019 (COVID-19) de coronavirus, provoquée par l'agent pathogène du coronavirus 2 de syndrôme respiratoire aigu sévère (SARS-CoV-2), est une maladie nouvelle que les scientifiques emballent pour comprendre mieux. C'a été dans l'espoir des approches thérapeutiques et préventives de se développer pour aider à sauver des durées et à limiter l'écart du virus.

Étude : COVID-19 comme déclencheur de syndrome de Guillain-Barré récurrent. Crédit d
Étude : COVID-19 comme déclencheur de syndrome de Guillain-Barré récurrent. Crédit d'image : Andrii Vodolazhskyi/Shutterstock

Une équipe de recherche à la Faculté de Médecine en bois de Robert Johnson, l'université de Rutgers, Etats-Unis, ont vérifié un cas où un homme a remarqué des épisodes récurrents de syndrome de Guillain-Barré après avoir été infecté avec SARS-CoV-2.

Leur étude est procurable dans la dernière édition des agents pathogènes de tourillon (novembre 2020).

Syndrome de Guillain-Barré (GBS) et COVID-19

Le syndrome de Guillain-Barré (GBS) est une affection rare où le système immunitaire de l'organisme attaque les nerfs. Les signes classiques et les sympt40mes de la condition comprennent la faiblesse et le fourmillement dans vos membres. Pendant que la condition empire, les sensations écartent rapidement, éventuellement paralysant le corps entier.

La recherche récente a prouvé que COVID-19 a été attaché à un large éventail de neuropathies immunisés, y compris GBS. Elle a été également liée à la détérioration du démyélinisant inflammatoire continuel polyradiculopathy (CIDP).

GBS récurrent est défini en tant que deux épisodes ou plus de GBS à moins de quatre mois entre les épisodes sans guérison totale, ou plus de deux mois entre les épisodes si le patient montre la guérison complète ou proche-complète.

Cas patient

L'étude de cas met en valeur le cas d'un homme qui a eu GBS récurrent au cours de quelques années. Quand il a remarqué son accès plus récent dû à COVID-19, ses sympt40mes étaient plus mauvais.

Le patient était un homme de 43 ans qui a été dans un accident de véhicule à moteur et est venu au service des urgences en bois de centre hospitalier universitaire de Rutgers Robert (RWJUH) Johnson avec des plaintes en chef de l'engourdissement et du fourmillement dans ses deux membres supérieurs. Il a également eu une perte sensorielle inégale dans ses membres supérieurs.

Le patient a subi d'autres préjudices dans la colonne vertébrale cervicale et lombo-sacrée et a été diagnostiqué avec un disque tranché. Quatre ans après, le patient a développé une maladie aiguë avec la toux, la fièvre, et l'ageusia, où la nourriture a goûté comme l'argile. Il a été éventuellement diagnostiqué avec la grippe A.

Cependant, trois jours après le premier diagnostic, il a développé l'engourdissement dans ses armes et des pattes. Plus tard, il a progressé à sa liaison. Il a eu le discours mal articulé et la faiblesse faciale, avec des diagnostics de GBS, de sclérose en plaques, et de maladie de Lyme. Il a complet récupéré dans un délai d'une semaine sans n'importe quelle demande de règlement.

Il a eu deux épisodes plus assimilés après des viraux infection. En avril 2020, le patient de 54 ans de now s'est présenté au service des urgences avec des plaintes de déglutition difficile graduelle. Il a fait suivi une fièvre pendant trois jours, de faiblesse sur les armes, les pattes, et la face.

Les médecins ont effectué des tests pour déterminer la cause de son épisode fébrile, et le test inverse de réaction en chaîne de transcription-polymérase (RT-PCR) pour COVID-19 s'est avéré le positif. Les médecins ont soigné le patient pour le rGBS secondaire à COVID-19.

La chronologie des événements a associé aux sympt40mes neurologiques récurrents. Le chiffre met en valeur le viral infection antécédent, si connu, l
La chronologie des événements a associé aux sympt40mes neurologiques récurrents. Le chiffre met en valeur le viral infection antécédent, si connu, l'intervalle des sympt40mes grippaux aux sympt40mes neurologiques ainsi que l'intervalle décroissant entre les épanouissements.

Le patient a décrit les sympt40mes de GBS dans son dernier accès, déclenché par COVID-19, présenté avec de plus mauvais sympt40mes.

Les chercheurs ont noté que c'est la première caisse de GBS récurrent attachée à COVID-19, prouvant que sa gravité était comparée amélioré aux épisodes antérieurs.

« Le fuselage croissant de la recherche prouvera vraisemblablement que le régime de GBS dans les patients COVID-19 est plus élevé que l'incidence du mouvement propre GBS. L'étude des patients de rGBS nous permet de comprendre la pathophysiologie COVID-19 mieux et pour des comparaisons avec d'autres antécédents viraux à GBS, » les chercheurs ont écrit dans le papier.

« Pour les patients qui ont une histoire des polyradiculopathies inflammatoires de démyélinisant qui développent COVID-19, nous recommandons l'observation proche pour des sympt40mes neurologiques au cours des jours suivants et des semaines, » ils ont ajouté.

La pandémie COVID-19 jusqu'à présent

COVID-19 est une maladie virale nouvelle qui limite les dégats en travers du globe. Jusqu'à présent, plus de 60,57 millions de personnes ont été infectés. De plus, le virus a prétendu plus de 1,42 millions de durées. Beaucoup de pays enregistrent des cas de montée en flèche, y compris les Etats-Unis, l'Inde, le Brésil et la France.

Les Etats-Unis ont plus de 12,79 millions de cas confirmés et plus de 262.000 morts. L'Inde, le Brésil et la France suivent des 9,26 million, 6,16 million et 2,22 millions de décalage de cas.

Le Royaume-Uni a rapporté une forte augmentation dans les cas COVID-19 pendant les deux mois derniers ; le pays a plus de 1,56 millions de cas et 57.000 morts.

Le Mexique a vu un haut taux de décès dû à COVID-19. Avec plus de 1 million de cas, le péage de mort là a atteint des 103.000 de décalage.

Source:
Journal reference:
Angela Betsaida B. Laguipo

Written by

Angela Betsaida B. Laguipo

Angela is a nurse by profession and a writer by heart. She graduated with honors (Cum Laude) for her Bachelor of Nursing degree at the University of Baguio, Philippines. She is currently completing her Master's Degree where she specialized in Maternal and Child Nursing and worked as a clinical instructor and educator in the School of Nursing at the University of Baguio.

Citations

Please use one of the following formats to cite this article in your essay, paper or report:

  • APA

    Laguipo, Angela. (2020, November 26). COVID-19 peut déclencher des épisodes récurrents de syndrome de Guillain-Barré, expositions d'une étude de cas. News-Medical. Retrieved on January 21, 2022 from https://www.news-medical.net/news/20201126/COVID-19-may-trigger-recurrent-Guillaine28093Barre-Syndrome-episodes-a-case-study-shows.aspx.

  • MLA

    Laguipo, Angela. "COVID-19 peut déclencher des épisodes récurrents de syndrome de Guillain-Barré, expositions d'une étude de cas". News-Medical. 21 January 2022. <https://www.news-medical.net/news/20201126/COVID-19-may-trigger-recurrent-Guillaine28093Barre-Syndrome-episodes-a-case-study-shows.aspx>.

  • Chicago

    Laguipo, Angela. "COVID-19 peut déclencher des épisodes récurrents de syndrome de Guillain-Barré, expositions d'une étude de cas". News-Medical. https://www.news-medical.net/news/20201126/COVID-19-may-trigger-recurrent-Guillaine28093Barre-Syndrome-episodes-a-case-study-shows.aspx. (accessed January 21, 2022).

  • Harvard

    Laguipo, Angela. 2020. COVID-19 peut déclencher des épisodes récurrents de syndrome de Guillain-Barré, expositions d'une étude de cas. News-Medical, viewed 21 January 2022, https://www.news-medical.net/news/20201126/COVID-19-may-trigger-recurrent-Guillaine28093Barre-Syndrome-episodes-a-case-study-shows.aspx.