Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

Anakinra montre la possibilité thérapeutique dans les patients en critique mauvais COVID-19

Une équipe des scientifiques internationaux a récent conduit un test clinique niveau ouvert pour vérifier les effets de l'immunothérapie personnalisée sur les patients en critique mauvais de la maladie 2019 de coronavirus (COVID-19). Leurs découvertes proposent cette demande de règlement avec un antagoniste des récepteurs de l'interleukine 1 (IL-1), anakinra, peuvent améliorer la sortie clinique des patients COVID-19 sévères. L'étude est actuellement disponible sur le serveur de prétirage de medRxiv*.

Mouvement propre   

Depuis l'émergence de la pandémie COVID-19 provoquée par le coronavirus 2 (SARS-CoV-2) de syndrôme respiratoire aigu sévère, plusieurs études ont été faites pour comprendre des présentations cliniques de patient-détail de la maladie. Il est maintenant bien documenté que les patients en critique mauvais COVID-19 soient fréquemment associés au dysregulation de système immunitaire, qui est caractérisé par déséquilibre proinflammatory/anti-inflammatoire proinflammatory accru de niveau de cytokine, niveau réduit de lymphocyte de sang, et niveau accru de ferritine de sang.

Le niveau de ferritine de sang et l'expression du leucocyte humain (HLA) antigène-DR sur les monocytes de diffusion sont deux biomarqueurs bien étudiés de dysregulation immunisé, qui sont cliniquement employés pour diagnostiquer le syndrome d'activation de macrophage (MAS) et le dysregulation immunisé complexe (CID), respectivement.  

Selon la littérature publiée, la demande de règlement des patients du BMS avec IL-1 un antagoniste des récepteurs, anakinra, a des avantages de survie. De même, la demande de règlement des monocytes de diffusion obtenus à partir des patients de CID et les patients COVID-19 présentant le syndrome de détresse respiratoire aigu (ARDS) avec un antagoniste d'IL-6, tocilizumab, peuvent remettre l'expression de HLA-DR.

Modèle d'étude

Basé sur ces observations, les scientifiques actuels d'étude ont conduit un test clinique niveau ouvert de la phase II (essai d'ÉVASION) pour vérifier l'efficacité de demande de règlement de l'anakinra et le tocilizumab sur les patients en critique mauvais COVID-19 présentés avec le BMS ou CID, respectivement.

Particulièrement, ils ont sélecté 4420 ng/ml de ferritine comme niveau de coupure pour diagnostiquer le BMS dans les patients COVID-19. Leur analyse a indiqué cela environ 25% de patients COVID-19 avec ARDS ont le BMS (niveau de ferritine plus de 4420 ng/ml) et l'autre 75% a eu CID (niveau plus bas d'expression de HLA-DR sur les monocytes de diffusion). Des patients avec une rayure séquentielle d'évaluation d'échec d'organe de plus de 2, ou ceux diagnostiquée avec ARDS, ont été considérés comme ayant le dysfonctionnement d'organe.

Les patients avec le BMS ou CID ont été soignés en intraveineuse avec l'anakinra ou le tocilizumab, respectivement. Cependant, des patients de CID présentant des niveaux plus haut que normalement d'aminotransférase ont été également soignés avec l'anakinra.

Les résultats primaires évalués dans l'essai étaient au moins une réduction de 25% de rayure d'évaluation d'échec d'organe et/ou au moins d'admission de 50% dans le rapport respiratoire (rapport PaO2/FiO2) par le jour 8. de plus, le taux de mortalité par le jour 28, changement de rayure d'évaluation d'échec d'organe par le jour 28, et le changement des biomarqueurs de sérum et la production de cytokines communiquée par les cellules mononucléaire (PBMC) de sang périphérique ont été évalués comme effets secondaires.    

Observations importantes

Des 102 patients inscrits, 60 ont été traités avec l'anakinra et 42 ont été traités avec le tocilizumab. Les caractéristiques de ligne zéro de tous les patients inscrits étaient identiques.

Environ 58% des patients anakinra-traités et 33% des patients tocilizumab-traités ont contacté les résultats primaires de l'essai. Cependant, il n'y avait aucune différence dans le taux de mortalité et le changement de la rayure d'évaluation d'échec d'organe par le jour 28 entre les deux groupes de demande de règlement. Concernant d'autres biomarqueurs, on a observé une admission dans le compte de lymphocyte et le rapport respiratoire dans les patients anakinra-traités par le jour 8. D'ailleurs, on a observé une réduction de niveau de ferritine de sang et une admission dans l'expression de HLA-DR sur des monocytes par le jour 4 dans les patients anakinra-traités et tocilizumab-traités, respectivement.

PBMCs a obtenu à partir des patients anakinra-traités avait montré la plus grande capacité de production d'IL-6 par le jour 4, qui consécutivement a été associé à la gravité de la maladie inférieure par le jour 28. Cependant, les patients soignés avec le tocilizumab n'ont pas montré de telles caractéristiques. D'ailleurs, la durée du séjour d'hôpital était inférieure dans les patients anakinra-traités (20 jours) comparés à celui dans les patients tocilizumab-traités (31 jours). Les patients ont traité avec le tocilizumab ont montré un plus gros risque de développer une infection secondaire que les patients anakinra-traités.

Signification d'étude

L'essai d'ÉVASION a visé à vérifier les effets de l'immunothérapie personnalisée sur les patients en critique mauvais COVID-19. Les patients inscrits dans cet essai sont classés par catégorie ont basé sur deux dysfonctionnements immunisés, le BMS et CID.

De façon générale, les découvertes ont indiqué que la demande de règlement d'anakinra est plus efficace que la demande de règlement de tocilizumab en réduisant la rayure d'évaluation d'échec d'organe et en augmentant le rapport respiratoire de patients COVID-19 qui sont classés par catégorie par le niveau de ferritine de sérum et l'expression du monocyte HLA-DR.  

Avis *Important

le medRxiv publie les états scientifiques préliminaires qui pair-ne sont pas observés et ne devraient pas, en conséquence, être considérés comme concluants, guident la pratique clinique/comportement relatif à la santé, ou traité en tant qu'information déterminée.

Journal reference:
Dr. Sanchari Sinha Dutta

Written by

Dr. Sanchari Sinha Dutta

Dr. Sanchari Sinha Dutta is a science communicator who believes in spreading the power of science in every corner of the world. She has a Bachelor of Science (B.Sc.) degree and a Master's of Science (M.Sc.) in biology and human physiology. Following her Master's degree, Sanchari went on to study a Ph.D. in human physiology. She has authored more than 10 original research articles, all of which have been published in world renowned international journals.

Citations

Please use one of the following formats to cite this article in your essay, paper or report:

  • APA

    Dutta, Sanchari Sinha. (2021, January 27). Anakinra montre la possibilité thérapeutique dans les patients en critique mauvais COVID-19. News-Medical. Retrieved on June 14, 2021 from https://www.news-medical.net/news/20210127/Anakinra-shows-therapeutic-potential-in-critically-ill-COVID-19-patients.aspx.

  • MLA

    Dutta, Sanchari Sinha. "Anakinra montre la possibilité thérapeutique dans les patients en critique mauvais COVID-19". News-Medical. 14 June 2021. <https://www.news-medical.net/news/20210127/Anakinra-shows-therapeutic-potential-in-critically-ill-COVID-19-patients.aspx>.

  • Chicago

    Dutta, Sanchari Sinha. "Anakinra montre la possibilité thérapeutique dans les patients en critique mauvais COVID-19". News-Medical. https://www.news-medical.net/news/20210127/Anakinra-shows-therapeutic-potential-in-critically-ill-COVID-19-patients.aspx. (accessed June 14, 2021).

  • Harvard

    Dutta, Sanchari Sinha. 2021. Anakinra montre la possibilité thérapeutique dans les patients en critique mauvais COVID-19. News-Medical, viewed 14 June 2021, https://www.news-medical.net/news/20210127/Anakinra-shows-therapeutic-potential-in-critically-ill-COVID-19-patients.aspx.