Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

Mappage linéaire d'épitope de la protéine de la pointe SARS-CoV-2

La protéine de pointe du coronavirus 2 (SARS-CoV-2) de syndrôme respiratoire aigu sévère a été l'objectif primaire de beaucoup d'efforts de découverte de médicaments et est assimilé utilisée dans chacun des vaccins COVID-19 approuvés pour obtenir le rétablissement des anticorps de protéine d'anti-pointe, immunité d'accord de ce fait.

Le domaine récepteur-grippant de la protéine de la pointe SARS-CoV-2, en particulier, est l'objectif de la plupart de thérapeutique et est l'antigène principal contre lequel le virus-hôte produit de façon innée des anticorps de neutralisation. Cependant, d'autres régions de la protéine de pointe et de la structure plus grande de sous-unité de protéine auxquelles il appartient ont été également expliquées pour obtenir la production des anticorps spécifiques à eux, certains dont neutralisent fortement vers le fonctionnement indispensable du virus.

Des inquiétudes complémentaires concernant des phénomènes connus sous le nom d'amélioration dépendante des anticorps ont été soulevées, dans laquelle les concentrations inférieures des anticorps de non-neutralisation peuvent, en fait, aider le virus lors de la pièce d'assemblage en fournissant un hydrophobicity favorable et charger qui permettent une meilleure pénétration de membrane cellulaire.

De même, on a soulevé on a observé des inquiétudes que les vaccins pourraient dans certains cas fournir un mécanisme assimilé pour améliorer la virulence, comme dans quelques vaccins tôt d'inactiver-virus dans le passé. Sans compter qu'influencer directement le mouvement des particules virales en travers des membranes cellulaires, de tels anticorps de non-neutralisation peuvent également bloquer l'accès aux anticorps de neutralisation aux accepteurs ou être produits en faveur de meilleurs anticorps de neutralisation. Par conséquent, le recensement des anticorps de non-neutralisation qui peuvent concurrencer des anticorps de neutralisation pour l'espace sur la protéine de pointe de l'objectif SARS-CoV-2 serait avantageux.

Dans un rapport de recherche récent téléchargé aux états de cellules par Li et autres (12 mars 2021th) la pleine protéine de la pointe SARS-CoV-2 l'horizontal que linéaire d'épitope est tracé a basé sur des échantillons rassemblés de plus de 1.000 patients, indiquant deux régions riches en épitopes linéaires et marquant la variété d'anticorps produits dans un patient avec la gravité de la maladie.

Identification des épitopes linéaires

Le groupe a synthétisé 211 peptides se composant de 12 acides aminés chacun, enjambant l'intégral de la protéine de la pointe SARS-CoV-2, et les a mises en application dans une puce ADN de peptide.

Des sérums de plus de 1.000 patients COVID-19 positifs et 500 volontaires en bonne santé ont été vérifiés contre le choix, et les intensités de signe ont tracé pour décrire l'interaction entre les peptides et tous les anticorps adaptés actuels dans les échantillons.

Seize peptides d'intérêt ont été recensés de parmi ces 211, intéressant avec aucun provenant du domaine récepteur-grippant de la protéine de pointe, habituellement la région la plus visée.

La présence de la N-glycosylation n'a pas réduit la réaction de ces épitopes, indiquant que les conditions in vitro étudiées n'ont pas influencé les résultats.

Des échantillons tous ont été rassemblés des patients COVID-19 pendant 15 jours début suivant sympt40me, comme c'est vraisemblablement l'étape à laquelle des plateaux de l'infection SARS-CoV-2. Ces échantillons ont montré un numéro et une variété plus grands d'épitopes sensibles que le groupe témoin et ont été encore classés par catégorie basé sur la gravité de maladie. Les personnes avec l'infection SARS-CoV-2 sévère ont montré notamment plus de nombre important et de variété d'épitopes sensibles, et ces chiffres marquent fortement avec le titre du protéine-détail IgG de pointe en sérums, expliquant que la présence des épitopes dérivés par protéine de pointe contribue à la réaction immunitaire de protéine-détail de pointe, comme prévu. On a également observé des tendances dans la population d'épitope que basé sur l'âge, le sexe, et d'autres paramètres cliniques tels que le lymphocyte comptent.

En augmentant la sensibilité du peptide analysez le groupe pouvait recenser plusieurs épitopes linéaires dans le domaine récepteur-grippant de la protéine de pointe, et les anticorps qui les visent. Cependant, l'utilisation de ces anticorps contre la protéine intégrale de pointe de SARS-CoV-2 a indiqué peu d'affinité, que le groupe propose est dû à la nature hautement conformation-dépendante des épitopes récepteur-grippants de domaine.

Anticorps visant des épitopes linéaires

Le groupe a supplémentaire rassemblé des échantillons de sérums des patients au-dessus de plusieurs semaines et a suivi les niveaux des anticorps vers la protéine de pointe et d'autres épitopes particulièrement recensés. Intéressant, la protéine IgG de pointe s'est avérée pour diminuer comparativement lentement au cours de 40 jours de comparé avec des anticorps contre les épitopes linéaires recensés ici, qui sont presque entièrement éliminés par le jour 30. On a observé une légère relation entre ces valeurs. Les auteurs proposent que la diminution des anticorps contre quelques épitopes puisse par la suite contribuer vers la cessation dans la production du protéine-détail IgG de pointe.

Les 14 épitopes linéaires les plus significatifs recensés dans cette étude, les la plupart dont eu expliqué pour obtenir la production d'un anticorps spécifique, ont été alors vérifiées dans un modèle murin. Des souris ont été immunisées avec un choix des peptides pour permettre à la production d'anticorps de se produire, et les sérums ont été rassemblés et alors appliqués aux analyses de la neutralisation SARS-CoV-2. Quelques uns des épitopes linéaires pouvaient induire seulement l'activité douce de neutralisation dans les sérums, alors que le reste n'obtenait aucune activité, y compris des épitopes linéaires originaires du domaine récepteur-grippant de la protéine de pointe, expliquant le rôle indispensable de la conformation en la reconnaissance d'anticorps. La concentration des anticorps vers ces épitopes est très inférieure en sérums avec les anticorps plus influents visant le domaine récepteur-grippant. Cependant, enrichir le sérum de souris avec des anticorps vers trois des épitopes a expliqué l'activité de neutralisation contre la protéine de la pointe SARS-CoV-2 aux concentrations inhibitrices dépassant ceux observés pour les sérums obligatoires d'hospitalisé d'anticorps de domaine de récepteur.

Ce travail pourrait faciliter en renforçant l'activité des vaccins en recensant les épitopes linéaires dans la protéine de la pointe SARS-CoV-2 qui obtiennent la production des anticorps moins efficaces que les anticorps obligatoires de domaine de récepteur plus actif. Plusieurs des épitopes linéaires recensés sont hautement immunogènes, obtenant la production des anticorps contre eux sans neutraliser fortement vers SARS-CoV-2. La prévention de la production de ces anticorps peut encourager des anticorps plus utiles à être produite dans leur place et potentiellement éviter les effets de l'amélioration dépendante des anticorps.

Journal reference:
Michael Greenwood

Written by

Michael Greenwood

Michael graduated from Manchester Metropolitan University with a B.Sc. in Chemistry in 2014, where he majored in organic, inorganic, physical and analytical chemistry. He is currently completing a Ph.D. on the design and production of gold nanoparticles able to act as multimodal anticancer agents, being both drug delivery platforms and radiation dose enhancers.

Citations

Please use one of the following formats to cite this article in your essay, paper or report:

  • APA

    Greenwood, Michael. (2021, March 28). Mappage linéaire d'épitope de la protéine de la pointe SARS-CoV-2. News-Medical. Retrieved on September 22, 2021 from https://www.news-medical.net/news/20210328/Linear-epitope-mapping-of-the-SARS-CoV-2-spike-protein.aspx.

  • MLA

    Greenwood, Michael. "Mappage linéaire d'épitope de la protéine de la pointe SARS-CoV-2". News-Medical. 22 September 2021. <https://www.news-medical.net/news/20210328/Linear-epitope-mapping-of-the-SARS-CoV-2-spike-protein.aspx>.

  • Chicago

    Greenwood, Michael. "Mappage linéaire d'épitope de la protéine de la pointe SARS-CoV-2". News-Medical. https://www.news-medical.net/news/20210328/Linear-epitope-mapping-of-the-SARS-CoV-2-spike-protein.aspx. (accessed September 22, 2021).

  • Harvard

    Greenwood, Michael. 2021. Mappage linéaire d'épitope de la protéine de la pointe SARS-CoV-2. News-Medical, viewed 22 September 2021, https://www.news-medical.net/news/20210328/Linear-epitope-mapping-of-the-SARS-CoV-2-spike-protein.aspx.