Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

La sécurité et l'efficacité des vaccins de Pfizer et d'AstraZeneca COVID-19 améliorent même que des tests cliniques prévus

Les chercheurs au R-U et aux Etats-Unis ont expliqué l'efficacité d'une dose du vaccin de Pfizer-BioNTech ou d'Oxford-AstraZeneca contre l'infection avec le coronavirus 2 (SARS-CoV-2) de syndrôme respiratoire aigu sévère dans un réglage du monde réel de communauté au R-U.

Le virus du roman SARS-CoV-2 est l'agent responsable de la pandémie de la maladie 2019 de coronavirus (COVID-19) qui continue à constituer un danger à la santé publique globale et a maintenant prétendu les durées de plus de 3,1 millions de personnes mondiaux.

La grande étude d'observation estimative de plus de 627.000 personnes a constaté que les taux d'infection auto-rapportés parmi les participants qui ont reçu l'un ou l'autre de vaccin étaient sensiblement inférieurs que parmi des contrôles non vaccinés.

Comme signalé dans The Lancet : Les maladies infectieuses, des taux d'infection documentés suivant une dose unique du vaccin de Pfizer-BioNTech (BNT162b2) étaient 58% plus bas après 12 à 20 jours, 69% plus bas après 21 à 44 jours, et 72% plus bas après 45 à 59 jours, de comparé avec des contrôles non vaccinés.

Après une dose du vaccin d'Oxford-AstraZeneca (ChAdOx1), les taux d'infection documentés étaient 39% plus bas après 12 à 20 jours et 60% plus bas après 21 à 44 jours que parmi des contrôles non vaccinés.

En outre, les effets secondaires rapportés suivant la vaccination étaient modérés dans la fréquence, moins importante dans la gravité, et de la courte durée, des états Cristina Menni de College Londres du Roi et des collègues.

« Notre support de caractéristiques résulte des essais contrôlés randomisés dans une grande preuve à caractère communautaire d'apparence de scénario de réduction de l'infection après 12 jours et la protection considérable après 3 semaines, » écrit l'équipe.

Le gouvernement BRITANNIQUE a décidé de retarder les deuxièmes doses vacciniques

Au R-U, le transfert des vaccins de Pfizer-BioNTech et d'Oxford-AstraZeneca COVID-19 a commencé sur les 8th de décembre 2020 et les 4th de janvier 2021, respectivement.

Basé sur le conseil du Comité mixte sur la vaccination et l'immunisation, le gouvernement BRITANNIQUE a décidé fin décembre 2020 de retarder la gestion des deuxièmes doses.

Les essais de la phase 3 ont l'efficacité rapportée de 52% pendant douze jours suivre une première dose du vaccin BNT162b2 et de la gestion suivante de 95% d'une deuxième dose 3 à 4 semaines plus tard.

Cependant, une analyse des caractéristiques d'efficacité rapportées pour BNT162b2 en réduisant l'infection, la maladie sévère, l'hospitalisation, et la mort en travers de la totalité de l'Israël a indiqué une efficacité de 90% pendant deux semaines suivant juste l'une dose.

Un test clinique du vaccin ChAdOx1 de l'efficacité rapportée également contre COVID-19 symptomatique de 76% juste 22 jours suivant une dose.

Cependant, le contrôle dans la population BRITANNIQUE générale est nécessaire à cette étape du transfert de vaccination pour évaluer la sécurité et l'efficacité de ces vaccins dans le réglage en temps réel de communauté, indique Menni et collègues.

Que l'étude a-t-elle concerné ?

L'équipe a vérifié des effets inverses auto-rapportés parmi 627.383 personnes (âgées 16 à 99 ans) qui ont reçu un ou deux doses du vaccin BNT162b2 ou d'une dose des vaccins ChAdOx1 entre le 8 décembre 2020th et du 10 mars 2021th.

Les effets secondaires auto-rapportés de participants en temps réel par l'intermédiaire du sympt40me de COVID étudient le APP.

De chercheurs les taux d'infection comparés également parmi un sous-ensemble de 103.622 personnes vaccinées qui par la suite au moins un ACP loggé ou test de flux transversal avec des régimes parmi 464.356 usagers non vaccinés de APP qui aussi loggés ces résultats de test.

Que l'étude a-t-elle trouvé ?

Des 627.383 personnes vaccinées, 282.103 ont reçu une dose de BNT162b2, duquel des 28.207 plus encore ont reçu une deuxième dose, et 345.280 ont reçu une dose de ChAdOx1.

Les effets secondaires systémiques le plus couramment rapportés suivant la vaccination étaient une fatigue et un mal de tête, qui ont duré un moyen de 1·01 jours. Les effets secondaires locaux le plus couramment rapportés étaient tendresse et douleur au lieu d'injection, qui a duré un moyen de 1·02 jours.

Une proportion sensiblement plus élevée des personnes qui ont reçu une dose des effets secondaires ChAdOx1 systémiques rapportés, avec ceux qui a reçu une dose de BNT162b2, à 33,7% contre 13·5%.

En revanche, les effets secondaires locaux étaient moins fréquemment rapportés après une dose de ChAdOx1 qu'après une dose de BNT162b2, à 58·7% contre 71·9%

Les effets secondaires systémiques étaient 1·6 fois plus courant après une dose de ChAdOx1 et de 2·9 fois plus courant après une dose de BNT162b2 parmi des personnes avec l'infection SARS-CoV-2 précédente que parmi ceux sans infection précédente.

Les effets locaux étaient assimilé plus courants parmi des personnes avec l'infection précédente que parmi ceux sans (1·4 fois plus courant après une dose de ChAdOx1 et de 1·2 fois plus courant après une dose de BNT162b2).

Que diriez-vous du taux d'infection SARS-CoV-2 ?

Dans le sous-ensemble de participants que l'ACP loggé ou les résultats de test transversaux de flux, 3.106 (0,03%) de 103.622 personnes vaccinées a vérifié le positif pour l'infection SARS-CoV-2, avec 50.340 (9,22%) des 464.356 contrôles non vaccinés.

L'équipe a observé des réductions significatives dans le risque d'infection à partir du jour 12 suivant une dose vaccinique, atteignant 60% pour ChAdOx1 et 69% pour BNT162b2 après 21 à 44 jours et 72% pour BNT162b2 après 45 à 59 jours.

Les chercheurs disent que bien que la nature d'observation de ces caractéristiques ne réfléchissent pas directement l'efficacité, la diminution observée de l'infection au fil du temps suivant une dose vaccinique supporte la décision du gouvernement BRITANNIQUE pour retarder le calage d'une deuxième dose à 12 semaines pour maximiser le nombre de gens qui reçoivent au moins une dose.

Cependant, le contrôle à long terme pour la protection SARS-CoV-2 dans les personnes qui ont reçu le deuxième retardé dose avec ceux qui reçoivent les deuxièmes doses selon les directives initiales (21 jours après que la première dose) sera exigé pour déterminer si ces estimations initiales de protection persistent, conclut l'équipe.

Journal reference:
  • Menni C, et al. Vaccine side-effects and SARS-CoV-2 infection after vaccination in users of the COVID Symptom Study app in the UK: a prospective observational study. The Lancet: Infectious Diseases, 2021. DOI: https://doi.org/10.1016/S1473-3099(21)00224-3
Sally Robertson

Written by

Sally Robertson

Sally first developed an interest in medical communications when she took on the role of Journal Development Editor for BioMed Central (BMC), after having graduated with a degree in biomedical science from Greenwich University.

Citations

Please use one of the following formats to cite this article in your essay, paper or report:

  • APA

    Robertson, Sally. (2021, April 28). La sécurité et l'efficacité des vaccins de Pfizer et d'AstraZeneca COVID-19 améliorent même que des tests cliniques prévus. News-Medical. Retrieved on May 13, 2021 from https://www.news-medical.net/news/20210428/Safety-and-efficacy-of-Pfizer-and-AstraZeneca-COVID-19-vaccines-even-better-than-clinical-trials-predicted.aspx.

  • MLA

    Robertson, Sally. "La sécurité et l'efficacité des vaccins de Pfizer et d'AstraZeneca COVID-19 améliorent même que des tests cliniques prévus". News-Medical. 13 May 2021. <https://www.news-medical.net/news/20210428/Safety-and-efficacy-of-Pfizer-and-AstraZeneca-COVID-19-vaccines-even-better-than-clinical-trials-predicted.aspx>.

  • Chicago

    Robertson, Sally. "La sécurité et l'efficacité des vaccins de Pfizer et d'AstraZeneca COVID-19 améliorent même que des tests cliniques prévus". News-Medical. https://www.news-medical.net/news/20210428/Safety-and-efficacy-of-Pfizer-and-AstraZeneca-COVID-19-vaccines-even-better-than-clinical-trials-predicted.aspx. (accessed May 13, 2021).

  • Harvard

    Robertson, Sally. 2021. La sécurité et l'efficacité des vaccins de Pfizer et d'AstraZeneca COVID-19 améliorent même que des tests cliniques prévus. News-Medical, viewed 13 May 2021, https://www.news-medical.net/news/20210428/Safety-and-efficacy-of-Pfizer-and-AstraZeneca-COVID-19-vaccines-even-better-than-clinical-trials-predicted.aspx.