Avertissement : Cette page est une traduction automatique de cette page à l'origine en anglais. Veuillez noter puisque les traductions sont générées par des machines, pas tous les traduction sera parfaite. Ce site Web et ses pages Web sont destinés à être lus en anglais. Toute traduction de ce site et de ses pages Web peut être imprécis et inexacte, en tout ou en partie. Cette traduction est fournie dans une pratique.

Les cliniciens enregistrent des cas du trouble neurologique rare après la vaccination COVID-19

En deux articles indépendants dans les annales de la neurologie, les cliniciens des cas dans de l'Inde et de l'Angleterre état d'un syndrome de Guillain-Barré appelé rare de trouble neurologique après des personnes étaient vaccinés contre COVID-19.

Les deux états décrivent une variante exceptionnelle de syndrome de Guillain-Barré caractérisée par faiblesse faciale importante. Sept cas étaient rapportés d'un centre médical régional au Kerala, Inde, où approximativement 1,2 millions de personnes étaient vaccinés avec le vaccin d'AstraZeneca COVID-19.

Quatre cas étaient rapportés de Nottingham, Angleterre, dans un endroit dans lequel approximativement 700.000 personnes ont reçu le même vaccin. Chacun des onze cas était parmi les gens qui avaient reçu le ce des 10-22 jours vacciniques plus tôt.

On a estimé que la fréquence du syndrome de Guillain-Barré dans ces endroits est jusqu'à 10 plus grand de périodes que prévu.

« Si la tige est causale elle pourrait être due à une réaction immunitaire croix-réactive à la protéine de la pointe SARS-CoV-2 et des composantes du système immunitaire périphérique, » a écrit les auteurs de l'état d'Angleterre.

Source:
Journal reference:

Maramatton, B. V., et al. (2021) Guillain-Barré syndrome following ChAdOx1-S/nCoV-19 vaccine. Annals of Neurology. doi.org/10.1002/ana.26143.